Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rihanna se met à nue pour Vanity Fair

Les couvertures du magazine Vanity Fair US se suivent mais ne se ressemble pas. Après monsieur Facebook alias Mark Zuckerberg, c'est Rihanna qui vient gracier la cover du numéro de novembre 2015. De sa musique à la différence qu'il y a entre l'image que l'on se fait d'elle et la véritable Robyn Fenty, la chanteuse de 27 ans se livre à cœur ouvert face à la journaliste Lisa Robinson. Une interview forte accompagnée d'un shooting sexy et sulfureux orchestré par Annie Leibovitz à Cuba.

Rihanna, ce sont sept albums en huit ans, 54 millions de disques vendus, 13 singles numéro 1 des charts, 7 milliards de vues sur YouTube et plus de 157 millions de followers tous social medias confondus. Mais Rihanna c'est aussi Robyn Fenty, une jeune fille ayant quitté la Barbade pour le Connecticut avant ses 16 ans pour se lancer dans la musique et qui a dû apprendre à se construire avec le feu des projecteurs braqué sur elle en permanence. C'est cette femme-là, celle "ayant le contrôle de sa vie et de sa carrière mais pas de son image" que nous dévoile Lisa Robinson dans Vanity Fair.

"Le plus important, c'est le respect que j'ai pour moi-même"

Depuis plusieurs années déjà, Rihanna traîne une réputation de fille sulfureuse, enchaînant les soirées dans les lieux branchés de New York ou Los Angeles avec très peu de vêtements sur le dos. Pourtant, le quotidien de la chanteuse de 27 ans est bien plus solitaire que ça. "Honnêtement, je me suis fait la réflexion récemment que j'étais ennuyeuse. Lorsque j'ai du temps pour moi, je regarde la TV", explique-t-elle à Robinson, las de voir les médias inventer des rumeurs sur ses flirts ou même ses amis. Les coups d'un soir non plus, ce n'est pas vraiment son truc : "Je me sentirais mal le lendemain. Quand tu aimes quelqu'un c'est différent. Même si tu ne l'aimes pas réellement, quand tu tiens suffisamment à quelqu'un et que tu sais qu'il tient à toi, tu sais qu'il ne te manque pas de respect. Et le plus important, c'est le respect que j'ai pour moi-même" poursuit la jeune femme dont la dernière relation sérieuse fut celle très médiatisée avec Chris Brown, relation belle et bien enterrée. "Parfois, il faut juste partir. Je ne le déteste pas. Je tiendrai à lui jusqu'au jour de ma mort. Nous ne sommes pas amis, mais ce n'est pas comme si nous étions ennemis."

"J'ai décidé de faire un break et de porter des vêtements"

Impossible de s'entretenir avec Rihanna sans parler mode, la jeune femme trouvant le temps d'être directrice artistique pour Puma comme égérie Dior pour la campagne Secret Garden. En 2014, elle fut même sacrée Fashion Icon aux CFDA, une récompense qu'elle est venue récupérer dans une robe en strass Adam Selman désormais entrée dans les annales et heureusement puisqu'il n'y aura pas d'autre "happening" pour Rihanna. "Après ça je me suis dit, ok, on ne peut plus faire ça pendant un moment. Pas de téton, pas de m*rdes sexy, ou alors ça va devenir un truc. Cette nuit, c'était un peu comme un dernier "hurrah", j'ai décidé de faire un break et de porter des vêtements" affirme la chanteuse qui quand même bien voulu se prêter au jeu du shooting sexy pour accompagner cette interview. On la retrouve ainsi à Cuba dans une robe sequins ou une combinaison rouge, le point culminant de ce shooting étant une photo de la chanteuse allongée sur un lit en tenue d'Eve. À l'aise avec son corps mais surtout reine de l'autodérision, celle qui revendique le fait de ne pas être un "role model" a même fait un clin d'oeil au shooting sur son compte Instagram.

Dix ans après son premier grand succès, la jeune femme de 27 ans a su se forger une carapace, tout en restant elle-même et personne ne le dit mieux que celui qui l'a lancé, Jay-Z : "Ce qui rend Rihanna spécial, en dehors de sa musique, c'est qu'elle est quelqu'un qui reste elle-même. Les gens s'identifient à elle. Ce que vous voyez est la véritable version de qui elle est. Vous pouvez voir ses blessures et ses défauts... Elle a traversé des choses que tout le monde a vécu, des relations dysfonctionnelles, des choses qui se sont déroulées aux yeux du monde et elle a fait un bon job pour garder sa vie privée, mais tout simplement vivre sa vie de jeune femme... sans remords."

À ne pas rater