Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rihanna : Marie-Antoinette devient gangsta pour Fenty x Puma

Rihanna présente à Paris sa nouvelle collection Fenty x Puma.
3 photos
Lancer le diaporama

La superstar Rihanna présentait à Paris ce 28 septembre 2016 une deuxième collection pour la marque Puma. Un défilé étonnement plein d'audace pour une chanteuse qui s'affirme définitivement comme l'icône mode d'une génération.

Une star qui se lance dans la mode, cela rend toujours sceptique, réminiscence d'une Lindsay Lohan dans sa grande époque, nommée directrice artistique Ungaro et essuyant un échec cuisant. Avec une première collection pour Puma qui avait réussi à séduire, Rihanna était donc attendu au tournant par une sphère fashion qui l'a adoubé icône mode. Dans les salons d'un hôtel parisien, la belle de la Barbade relève le défi haut la main.

Rihanna, reine du sportswear sexy

Une Marie-Antoine qui doit aller à la gym et a besoin de vêtements de sport, voilà comment la superstar décrit le concept d'une collection étonnamment pleine d'idées et d'audaces. Les pièces sportives s'habillent de dentelles et les sweats se retrouvent ceinturés de corsets. Les teintes pastels s'entrecoupent de kaki et les chockers et piercing de lèvres se parent de perles. A la clé, le défile d'un gang de bourgeoises street écoutant du Big Sean dans les salons. Des looks excentriques taillés pour impacter sur Instagram et Snapchat mais dont les pièces fortes devraient se retrouver sans peine dans les dressings des plus aventureuses modeuses.

Tout l'ADN Riri est sur le podium, ce grand écart stylistique entre un look sportif et un sex appeal débordant. Pied de nez, voir doigt d'honneur à toutes conventions, elle mélange masculin et féminin, poussant ses mannequins homme sous les projecteurs dans des hauts de lingerie en dentelle. Cassant les frontières entre bon et mauvais gout, chic ou cheap, elle étale son impertinence aux yeux de monde. De quoi en faire le modèle d'une génération ne voulant plus croulé sous des diktats dépassés.

Clément Laré

À ne pas rater