Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rihanna au masculin, elle est loin de creer l'emeute. Le flop mode

Avec Rihanna c'est chaque jour un nouveau défilé d'exubérance mode qui s'offre à nous. De passage en Europe à l'occasion du concert de Coldplay, la chanteuse qui a déclanché une émeute à Paris s'est rendue quelques jours auparavant à Londres. L'occasion hélas de s'illustrer par un flop retentissant. Aperçue dans les rues de la capitale anglaise vendredi dernier, la starlette nous a grandement déçu.

Plus streetwear que jamais, la chanteuse qui nous avait plutôt habitué aux bikini ces derniers temps réussit un coup de maître dans le genre tomboy. Mais loin d'épouser la tendance joli garçon en jouant sur l'androgynie, Rihanna fait dans le bon vieux look garçon manqué peu flatteur.

Dégainant ses plus belles Jordans, la chanteuse ne fait pas vraiment dans la subtilité. On est loin de l'époque où Rihanna était trop sexy pour Nivea, car avec ce look, c'est son sex-appeal ravageur qui part en fumée. Pantalon de jogging, sweatshirt blanc sérigraphié Vision Street Wear en noir et rouge et surtout accessoires peu féminins, la belle en fait décidément trop.

Ces quelques accessoires n'arrivent effectivement pas à sauver son allure. Fidèle à son sac USA GG Flag collection Boston de Gucci qui la suit partout, elle arbore une fois de plus le modèle. Sur le nez, des lunettes inspirées du style John Lennon aux montures immaculées tranchent largement. Enfin un bonnet noir bien vissé sur la tête termine le tout.

Seule pièce qui réussit à nous convaincre : le collier en chaine à tête de tigre que la belle a déjà porté à plusieurs reprises.

Un look décevant au possible qui nous ramène plusieurs décennies en arrière chez les MC des 90's.

À ne pas rater