Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Retr'Officiel : Hyper Summer

Si le soleil est à son paroxysme cette semaine, les créateurs sont loin d'en perdre leur latin. En véritable caméléon, le prêt-à-porter estival s'adapte aux impératifs de saison, tout en demeurant fidèle à ses propres principes. Du total look denim au style seventies, en passant par l'esprit antique, les tendances d'hier et d'aujourd'hui s'entremêlent pour des vacances placées sous le signe de l'intemporalité. Revue des trois grands "mottos" de la mode estivale, à travers les archives de L'Officiel.

Denim brut

Garant d'un été sans faute, le jean a fait ses preuves depuis bien longtemps. Brut et droit dans les années 1950, patte d'éléphant dans les années 1970, mom dans les années 1980, slim dans les années 2000, le jean est passé du statut de vêtement utilitaire à celui de must-have en l'espace d'un demi-siècle. En perpétuelle évolution, cette toile mythique fascine encore aujourd'hui et inspire aux créateurs les plus folles (re)créations : Jean Paul Gaultier la déchire et la délave, Marques'Almeida l'effiloche et la torsade, Stella McCartney la transcende par des effets de découpes aériennes... Toujours plus ergonomique, le jean de l'été 2015 est un savant mélange d'histoire et d'innovations : "flare" chez Paul & Joe, Coach et Emilio Pucci, il se porte à la manière de Madonna chez Chanel et Louis Vuitton, qui contribuent au retour en force du jean "mom", haut de taille, droit de coupe et ample sur les hanches.

Blanc antique

Cette saison tout particulièrement, le blanc nous renvoie aux figures féminines de la Grèce antique. Vestale chez Lanvin, Louis Vuitton ou Zeus+Δione, amazone chez Isabel Marant, Chloé ou Valentino, la fille de l'été 2015 nous fait voyager sur des terres baignées de soleil, au temps des grandes épopées de l'ère gréco-romaine. Toute de blanc vêtue, cette "mystique" nouvelle génération suggère tout aussi bien l'histoire qu'une certaine forme de virginité : les drapés et tissus fluides, déclinés en maxi robes ou en mini tuniques, font référence aux toges antiques, dont l'amplitude et la légèreté permettaient jadis de contrer la chaleur. Cette résurgence de l'antiquité ne date pas d'aujourd'hui : dans les années 1920, Madeleine Vionnet, mais aussi Jean Patou, se sont ainsi inspirés des tuniques de vestales antiques pour bousculer les potentialités du drapé.

Hypnose gypset

L'été 2015, c'est aussi (et surtout) une déferlante d'imprimés floraux, tribaux et ethniques, portés sur des vêtements libres et décomplexés. De New York à Paris, en passant par Milan et Londres, les créateurs ont contribué cette saison au renouveau du style seventies. Plus jet-set qu'à l'origine, cette tendance associe le daim au glitter, les blouses baba aux escarpins vertigineux et les fleurs au cuir. L'éclectisme cher à la Beat Generation côtoie donc désormais les codes mondains du troisième millénaire. Détournées par une accessoirisation ultra-contemporaine, les matières, coupes et couleurs des années 1970 deviennent les attributs d'une mode à la fois outrancière et décalée, comme une invitation à la fête et aux paillettes. Le style hippie aurait-il perdu son essence ?

Par Mathilde Berthier

À ne pas rater