Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rencontre : bienvenue dans le petit monde de Daniela Villegas...

Fascinée par la nature, Daniela Villegas s'imprègne du monde qui l'entoure pour créer des bijoux assurément peu ordinaires. Bestioles précieuses, grigris pleins de charme sur lesquelles viennent danser les pierres précieuses, bienvenue dans le petit monde de Daniela.


Avez-vous eu une inspiration particulière pour cette collection ?

Toutes les collections sont permanentes, c'est un peu comme l'évolution d'une même collection. Mais cette fois-ci, je voulais que "Backyard" (sa collection inspirée des insectes, ndlr) se concentre autour de l'amour et des couleurs. Je voulais faire ressortir cette idée que peu importe, l'amour est toujours une option. Cette collection en est le reflet. C'est pour cela que j'ai mis des petits coeurs et des flèches. J'adore la couleur mais cette fois-ci j'avais envie d'introduire davantage de contrastes.

Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir créatrice de bijoux ?

J'ai toujours voulu faire ce métier. Mon arrière-grand-mère collectionnait les bijoux, avec ma soeur jumelle, elle nous permettait de jouer avec. Pour moi, cela a toujours été source de souvenirs incroyables ! J'ai grandi dans cet univers et j'ai finalement décidé d'en faire mon métier. Ils ont toujours fait partie de ma vie. D'ailleurs, j'ai beaucoup de bijoux de famille. J'aime toutes les histoires qui les entourent, ces détails intimes qu'ils révèlent sur ceux qui vous entourent. Les bijoux sont pour moi une véritable histoire de famille. Ma soeur et mon époux m'offrent d'ailleurs des pierres lors de mes anniversaires, de cette façon je peux créer des pièces rien que pour moi. C'est assez cool non ? J'ai aussi ce médaillon que je prévoyais de me faire et finalement toute mon équipe y a contribué en m'offrant tous les éléments.

D'où vient cette fascination pour les insectes ?

J'ai toujours adoré les insectes, leurs couleurs, leurs motifs... la façon dont ils s'affairent, se comportent. J'aime cette idée qu'ils travaillent en équipe... même lorsqu'ils sont seuls ils ont toujours une mission de groupe. Ils sont si minuscules et cela me permet aussi de réaliser que les petites choses aussi ont leur importance. Chaque petit pas, chaque chose peut créer un plus gros impact. Mon signe astrologique est le scorpion alors j'ai l'impression qu'il y a un message derrière ça.

Parfois je voyage juste pour les insectes, je vais à des foires, des événements. J'utilise d'ailleurs de véritables insectes pour certains de mes bijoux. J'aime avoir des éléments naturels dans mes créations, un peu comme un symbole de la nature et du respect. Mais en général, c'est toute la faune et la flore qui m'intéressent.

Avez-vous une gemme préférée, une qui vous inspire particulièrement en ce moment ?

L'opale à toujours été ma préférée, j'adore son côté arc-en-ciel avec toutes ses couleurs. Je sais que c'est un peu fragile et pas forcément facile à travailler, mais c'est celle que j'aime le plus. J'aime aussi énormément les tourmalines, on en trouve de toutes les couleurs, les saphirs aussi pour leur résistance, c'est agréable de combiner leurs couleurs. Les diamants, je les utilise plus pour la petite touche brillante. J'adore la couleur !

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre collaboration avec Salvatore Ferragamo ?

Je travaille avec eux en ce moment-même. D'ici un mois notre prochaine collaboration sera dévoilée, je suis très excitée. Je suis très heureuse de ce partenariat. Je trouve que dans la vie, il faut toujours accueillir les nouvelles opportunités. Avec Ferragamo, nous avons les mêmes valeurs. C'est très agréable de travailler avec ses amis. J'adore et j'admire Massimiliano (Giornetti, ndlr). Toute l'équipe est super, je suis ravie. Et l'Italie est l'un de mes pays préférés alors c'est génial, on y va, on mange des pâtes et on travaille avec nos amis. Dans toute chose, je pense qu'il ne faut jamais dire jamais.

Chacune de vos pièces semble si unique et personnelle, est-il difficile pour vous de les voir partir ?

Oui très. Parfois, quand je suis dans l'atelier, je suis déjà en train de me dire, non je ne veux pas les quitter. Du coup, dès qu'elles sont terminées, je les photographie et hop je les laisse partir. Sinon, elles resteraient au coffre. Parfois, c'est mieux de laisser les souvenirs se créer. En général, je garde toujours un bijou de chaque collection. Parfois ne serait-ce qu'une toute petite pièce qu'un jour, dans 20 ans peut-être, ma fille pourra porter. J'ai envie de créer des souvenirs avec mes bijoux.

Quand le processus de création d'un bijou touche-t-il à sa fin ?

C'est terminé quand le bijou ressemble à celui de mes rêves. Tous les dessins de départ viennent de là. Ensuite je commence à me documenter, on réalise les modèles en cire, les moules d'abord en argent puis en or. Ensuite viennent les pierres. Chaque pièce est différente, parfois on pense que ça va être dur et ça ne l'est pas, parfois c'est le contraire. On rajoute des choses. J'ai envie de faire des bijoux "efficaces", faciles à porter. Parfois on réfléchit trop, il faut sentir les choses. J'attends que le bijou me parle, en générale ça arrive dans mes rêves, et voilà, on passe au suivant. Comme pour tout dans ma vie, je crois vraiment au 6ème sens et à ce feeling. Jusqu'ici ça a plutôt bien marché !

Propos recueillis par Amélie Cosmao.

À ne pas rater