Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rencontre anniversaire : La môme bijou fête ses 10 ans

Avec son univers ludique et très musical, Isabelle Prat, créatrice de La môme bijou nous a tapé dans l’œil. Nous l’avons rencontrée pour fêter le dixième anniversaire d’une marque de bijoux résolument pas comme les autres.

Lorsqu'on pénètre dans son atelier du 9ème arrondissement de Paris, on comprend tout de suite qu'on a affaire à une artiste. Situé au dernier étage d'un immeuble ancien, ce petit appartement ressemble exactement à ce que l'on imaginait : une bulle créative avec une vue à couper le souffle sur le Sacré Coeur, où les outils joyeusement éparpillés côtoient les nombreuses collections de bijoux imaginées depuis 10 ans par Isabelle Prat. Un succès qu'elle doit à sa carrière bien remplie dans le monde très fermé de la haute joaillerie, mais aussi à son univers bien à elle.

.

Un luxe-ludique très avant-gardiste

Son dada : faire passer un message tout en s'amusant. Un concept que tout le monde a repris depuis, mais dont elle était pratiquement la seule à avoir l'exclusivité à ses débuts en solo :

"J'ai eu une première idée de collection baptisée 'Dans ma bulle'. C'était des onomatopées comme dans les bulles de bande dessinée. Il y avait des bracelets avec des messages 'wow', 'smack'. J'ai même créé des porte-clefs 'Vroom' et des boutons de manchettes 'chic et choc'. Un mélange de graphisme pop art et de références venues des comics".

C'est à cette même période que cette fan de Roy Lichtenstein a l'idée d'une expression toute particulière pour définir sa marque :

"J'ai trouvé ce petit mot qui est "lulu" ou la contraction de luxe-ludique. A l'époque, c'était un peu le début des bobos et je cherchais un mot comme ça avec deux syllabes similaires. De manière naturelle, j'ai toujours gardé cet esprit ludique et fun".

Et le succès est rapidement au rendez-vous pour Isabelle, qui réussit à faire commercialiser ses bijoux chez Colette. Depuis, les collections s'enchaînent et le concept-store le plus hype de la planète lui est toujours resté fidèle. Mais pour ses 10 ans, Isabelle a voulu frapper un grand coup en imaginant une ligne qui nous a littéralement fait succomber...

Une môme éprise de la musique

Parce qu'un anniversaire se fête dignement, Isabelle a souhaité mettre à l'honneur deux choses qui lui tiennent à coeur. Le skateboard d'abord, mais aussi la musique, avec une collection intitulée "Let the Music Play". Au menu : des cassettes et des vinyles déjà gravés ou personnalisables, absolument irrésistibles.

Il faut dire que la musique tient une place toute particulière dans le coeur de la créatrice :

"Je suis mariée avec un DJ que j'ai épousé à Las Vegas le jour de mon anniversaire. Je l'ai naturellement intégré à ma marque et on a commencé à faire des DJ set Pop-up dans des magasins ou des lieux atypiques. Pendant qu'il mixe, je personnalise les bijoux. On a fait la playlist ensemble avec des titres un peu vintage comme "Stayin' alive" des Bee Gees ou "Born to be alive" de Patrick Hernandez.

Pour le reste de cette célébration, Isabelle s'est entourée de trois amis et artistes : K-NARF, Miso et Masaho Anotani. Numérique, sérigraphie, tatouage, ils ont mis leurs talents au service de cette môme nostalgique du skateboard qui a bercé son adolescence (attention, il s'agit d'une édition limitée prévue pour l'automne-hiver 2017 !).

Si comme nous, vous êtes conquise, vous pourrez retrouver les multiples collections d'Isabelle Prat sur son site Lamomebijou.paris ou dans l'un de ses points de ventes partenaires. Cerise sur le gâteau : cette marque branchouille, chic et rigolote est abordable (merciii).

On aiiiime ces boucles d'oreilles à la folie. Voila.
On aiiiime ces boucles d'oreilles à la folie. Voila.

Audrey Salles-Cook

À ne pas rater