Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Love : il y a encore pire que le ghosting, ça s'appelle le curving

.

Si vous avez le ghosting en horreur, sachez que cette technique - qui consiste tout bonnement à ne plus donner de nouvelle en guise de rupture - n’est désormais plus ce qu’il y a de pire en la matière. Ça s’appelle le curving et on a déjà vécu ce type de situation. Explication.

Pas toujours facile de plaquer quelqu'un en douceur. On est d'ailleurs les premières à le reconnaître et on avoue ne pas toujours avoir fait preuve d'une grande délicatesse. Mais au moins, on ne s'est pas caché derrière un mur de silence du jour au lendemain. Parce qu'on détesterait se faire congédier de la sorte, on trouve toujours un moment pour l'annoncer face à face ou le cas échéant par téléphone.

Alors OK, cette dernière option n'est pas très glorieuse, mais c'est quand même mieux que de disparaître sans prévenir. Une manière plutôt très lâche de mettre fin à une relation, mais qui nous semble toutefois moins cruelle que le curving, c'est dire...

Des points communs avec le fameux pervers narcissique

Depuis qu'on a vu "Mon Roi" de Maïwenn Le Besco, on n'a qu'une seule frayeur : tomber sur un pervers narcissique. Aujourd'hui, après avoir pris un peu de recul et découvert le curving, on se rend compte que certains spécimens en devenir ont pourtant déjà croisé notre route sans qu'on s'en aperçoive.

Mais alors, c'est quoi exactement le curving ?

C'est un nouveau concept dérivé du mot "curve" qui signifie "sinueux" et qui consiste à se débarrasser de l'être aimé sans vraiment l'éliminer complètement. En gros, tout d'un coup, les choses basculent de manière très subtile et votre partenaire se fait un peu plus distant, annule des rendez-vous en dernière minute, devient légèrement plus froid, moins attentionné...

Bref les changements sont là, mais on met du temps à s'en rendre compte. Et une fois que c'est le cas, on interroge l'autre, qui bien sûr nous rassure, et c'est à ce moment que le cercle vicieux s'installe sournoisement. Ou comme l'impression qu'on est sur le point d'être éjecté en permanence sans que ça n'arrive jamais. Une situation d'insécurité qui permet à l'autre d'atteindre son but, à savoir vous garder au chaud en attendant mieux.

En lisant ces quelques lignes, vous reconnaissez la relation dans laquelle vous êtes en train de vous empêtrer ? Alors fuyez et vite, avant de le regretter amèrement.

À ne pas rater