Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Régine : émue aux larmes, elle revient sur la mort de son fils Lionel

C'est émue aux larmes que Régine, cette icône du monde de la nuit, s'est dévoilée sur le plateau de la web TV du Figaro. Celle qu'on connaît pour son tempérament sulfureux et sa réputation de "reine de la nuit" a fait des confessions à coeur ouvert sur la disparition de son fils. 

Elle est connue du tout Paris, Régine reste sous l'attention des médias. Celle qu'on appelle la "reine de la nuit" était récemment l'invité de la web TV du Figaro où elle est revenue sur une partie de son parcours. Avec son franc-parler habituel, elle s'est surtout confiée sur la mort de son fils, un évènement bouleversant de sa vie. Moment émotions sur le plateau où celle qu'on connaît pour sa joie de vivre et son humour décapant a dévoilé une différente facette d'elle-même.

A 84 ans, la reine des nuits parisiennes est plus en forme que jamais. Prête à relancer les soirées guinguette, elle est revenue sur son parcours riche et romanesque pour la web TV du Figaro. Mais quand il s'agit d'évoquer le décès de son fils, Lionel, survenu en 2006, c'est avec les larmes aux yeux et des sanglots dans la voix que Régine s'est exprimée. Inconsolable depuis lors, elle a partagé quelques souvenirs de ce "fils extraordinaire", tragiquement décédé d'un cancer. "Il était comme moi", a-t-elle raconté, "Il avait le même caractère". Comme elle l'explique, c'était une relation complexe qu'elle partageait avec son fils. "Il ne me voulait que pour lui. Et moi j'appartenais à tout le monde, je voulais appartenir à tout le monde. Je ne me rendais pas compte que je lui faisais du mal. Je ne me rendais pas compte qu'il y avait une vraie jalousie... Que lui devait être le premier", a-t-elle encore confié.

Beaucoup de différends qui auront éloigné Régine et Lionel durant huit ans. Un regret cruel alors qu'elle raconte la prise de conscience qui a suivi le décès de son fils. " Il y a un moment douloureux, et on se dit 'Je ne lui ai pas dit ça', 'J'ai pas fait ça', et on s'en veut. Mais d'un autre côté, souvent, je faisais les choses, et je savais que je les faisais mal. Je restais sur mes positions, et lui aussi", explique-t-elle. Emue sur le plateau, l'interviewer l'avoue, c'est une facette d'elle-même que le public connaît peu.

Mais vite rattrapée par la posivité qui la caractérise, elle a enchaîné en parlant de sa petite fille : "Je ne suis pas vraiment une grand-mère pour elle. Elle m'appelle "Reg", on est vraiment deux amies, on se dit tout, et on a décidé qu'on ne se disputerait jamais. (...) On est en parfaite harmonie, et c'est la première fois que ça m'arrive dans ma famille". Le temps n'est pas qu'aux regrets pour Régine, mais aussi à l'espoir !

À ne pas rater
À découvrir