Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Refaire ses dents pour de beaux selfies : le nouveau délire venu d'Instagram

.

Au pays de la perfection de surface - on veut parler d'Instagram - il peut se nouer de bien étranges obsessions. Certaines seraient en effet prêtes à tout pour le selfie parfait, sans "défauts", et cela jusqu'à retoucher leur apparence. Et quand les filtres ne suffisent plus, l'étape suivante est la chirurgie. Mais cela va même plus loin. Selon un article publié sur le site The Atlantic, les dentistes crouleraient sous les demandes de personnes souhaitant refaire leurs dents. Décryptage d'un nouveau phénomène plutôt inquiétant. 

C'est Michael Apa, célèbre dentiste spécialisé dans les soins esthétiques, qui s'est confié sur ce sujet au site The Atlantic. Exerçant à New York et Dubaï, il note une augmentation significative des demandes pour se refaire les dents afin "d'apparaître sous son meilleur jour sur un seflie". Un phénomène tout droit venu des réseaux sociaux et des influenceurs, à en croire le dentiste.

Il faut certainement préciser que sa première cliente blogueuse n'était autre que Huda Kattan. En effet, en 2015, elle avait fait appel au Dr Apa alors qu'elle prévoyait de mettre à profit la popularité de son blog beauté et ses millions de followers sur Instagram pour créer sa marque de cosmétiques, Huda Beauty. Une démarche faite en amont qui lui a été bénéfique, si on peut dire, au vu de son succès et de sa surmédiatisation.

Pour atteindre cette prétendue perfection, on apprend que l'influenceuse a opté pour des facettes dentaires en porcelaine. Un procédé qui, en quelques années, a gagné en popularité. Encore plus depuis que Michael Apa a dévoilé cette technique utilisée pour le sourire de sa célèbre cliente dans une vidéo sur sa propre chaîne Youtube.

Car qui dit dentiste de stars dit star à part entière. CQFD.

Un changement qui a un coût

Mais, qu'on se le dise, le sourire "parfait" a un coût. Et il est assez exorbitant. On apprend ainsi qu'une facette dentaire en porcelaine coûte en moyenne 1 000 dollars (880 euros) pour une seule dent. On vous laisse faire le calcul. Chez le Dr Apa elle peut atteindre 4 000 dollars (3 500 euros).

Selon le Dr Apa : "Il est difficile de trouver aujourd'hui un influenceur sans facettes dentaires". Quant à expliquer son succès, on le comprendra, il doit tout à Instagram. Non seulement car sa célèbre clientèle y est présente, mais aussi car les nouvelles tendances sont bien souvent lancées sur ce réseau social. Le bouche à oreille digital fait le reste. Récemment, c'est l'actrice Chloë Moretz et autres stars de téléréalité très en vue aux Etats-Unis qui ont été aperçues sur le compte Instagram du dentiste.

On est sur un budget bien plus élevé que l'achat d'un sac ou d'un vêtement aperçu sur son influenceuse favorite. Un changement physique coûteux qui pourrait bien créer frustration et complexes pour de jeunes internautes.

Les travers d'une surexposition digitale

Ce nouveau phénomène délirant donne au terme d'"influenceur" toute sa teneur. Ces personnalités très suivies sur le Web ont le pouvoir d'influencer le comportement de communautés toutes entières. Si tous les influenceurs ne polissent pas leur image, ceux dont l'activité cible l'apparence (notamment dans les domaines du maquillage ou de la mode) auraient un véritable impact sur la manière dont se voient leurs followers.

Les réseaux sociaux où l'image est le seul enjeu - on pense notamment à Instagram et Snapchat - participent à cette influence néfaste. On se rappelle que les filtres Snapchat ont été à l'origine d'une demande plus accrue de chirurgie esthétique, la faute à un effet peau lissée et "parfaite" totalement irréaliste. S'il n'y a, en soi, aucun mal à avoir recours à la chirurgie, lorsque la raison principale sont les diktats et les injonctions à la "perfection", on est en droit d'être franchement sceptique.

On sait, d'ailleurs, que les réseaux sociaux ont un impact dangereux sur la santé mentale des jeunes, pouvant encourager à la comparaison, générer des complexes mais aussi des angoisses. Le fait de refaire ses dents pour la raison assumée d'un beau selfie a ainsi de quoi inquiéter.

À ne pas rater