Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rachida Dati : sa fille Zohra a enfin un papa

Il y a presque six ans, la naissance de Zohra, la fille de Rachida Dati, avait créé la polémique. La maman décidait alors de cacher scrupuleusement l'identité du père de la petite. Aujourd'hui, la justice vient de "donner" un papa à cette enfant, il s'agit de l'homme d'affaires français Dominique Desseigne.

Il y a bientôt six ans, Rachida Dati mettait au monde la petite Zohra. On se souvient que cette naissance avait créé la polémique dans les médias et le monde politique français. La jeune maman refusait alors de manière catégorique de dévoiler le nom du père de son enfant.

Après avoir tu ce nom pendant plusieurs années, Rachida Dati, ancienne garde des sceaux du gouvernement Sarkozy, assignait finalement l'homme d'affaires Dominique Desseigne en justice pour une recherche en paternité. Deux ans plus tard, celle qui est maire du septième arrondissement de Paris obtient gain de cause puisque la justice vient de désigner le président-directeur général du groupe Lucien Barrière comme étant le père de la petite Zohra, née en janvier 2009.

Lors de l'assignation de Dominique Desseigne en justice, ce dernier n'a pas souhaité se soumettre au test ADN qui lui était alors demandé. Son argument : la demanderesse n'avait pas fourni suffisamment d'éléments permettant de soupçonner sa paternité. Dans ce type de cas, la justice est en droit de considérer un refus de se soumettre à un test de paternité par vérification ADN comme un aveu pur et simple de paternité.

C'est dans ces conditions que Dominique Desseigne, 70 ans, est devenu officiellement ce mardi 7 octobre 2014 le père de Zohra Dati. La justice a également condamné le magnat des affaires à verser à sa fille une pension alimentaire s'élevant à un montant de 2500 euros mensuels, de manière rétroactive à partir de décembre 2013.

Dominique Desseigne n'est "n'est ni déstabilisé ni accablé" par cette décision de justice d'après ses proches, comme nous pouvons le lire sur le site du Figaro. L'homme d'affaire a d'ores et déjà décidé d'interjeter appel contre cette décision. le feuilleton continue. Pendant ce temps-là, Zohra essaie de mener sa vie de pette fille...

 

À ne pas rater