Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Quelle brassière de sport pour quelle poitrine ?

.

Vous ne savez pas comment choisir vos sous-vêtements de sport selon votre morphologie ? Voici les conseils pour vous aider à trouver le modèle approprié. 

Vous avez une petite poitrine et votre brassière ne tient pas en place ? Au contraire votre poitrine est trop volumineuse et devient douloureuse pendant votre séance de sport ? Vos sous-vêtements ne sont tout simplement pas faits pour votre silhouette.

C'est à l'université de Portsmouth avec la marque Shock Absorber qu'on est allé chercher les explications et surtout... les solutions ! Pour mieux comprendre, voici les trois types de brassières qui existent et les personnes à qui elles conviennent le mieux.

La brassière ou le soutien-gorge de compression

Cette technique consiste à "pousser" la poitrine vers le buste afin qu'elle bouge en un mouvement uniforme lors de votre séance de sport. Très confortable, cette construction technique est idéale pour tous les sports, du cours de yoga à une longue distance de running.

Pour qui ? La compression est surtout destinée aux plus petites poitrines (surtout les brassières sans attache dans le dos qui sont conseillées pour les bonnets A et B).

Le soutien-gorge d'encapsulation

Ici, les seins sont soutenus séparément. Des capsules individuelles permettent de supporter chaque masse de manière optimale. Ce modèle est souvent plus avantageux pour la silhouette et le décolleté mais n'est pas forcément idéal pour les activités de forte intensité.

Pour qui ? Ces soutiens-gorge sont conseillés pour les filles ayant des bonnets supérieurs au C.

Le soutien-gorge de combinaison

Enfin, comme son nom l'indique, cette technique permet de combiner compression et encapsulation. Si l'équilibre semble idéal, ce ne sera jamais "le soutien ultime" comme la chercheuse Joanna Scurr tient à nous expliquer. "Le soutien-gorge de sport idéal n'existe pas. Mais selon nos recherches, la combinaison est déjà un bon moyen de réduire douleurs et gêne !". Silhouette sublimée et confort garanti, on est convaincue par cette construction.

Pour qui ? Toutes les filles à partir d'un bonnet B jusqu'au D.

Tous les modèles pour votre morpho sont à retrouver chez Shock Absorber.

Pauline Arnal

À ne pas rater