Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Quand Anna Wintour se rebelle...

La Fashion Week de Milan se poursuit, entraînant avec elle un véritable marathon pour les happy few qui pourront assister à chacun des défilés. Si certains se changent pour chaque show, d'autres sont beaucoup trop occupés pour se plier à ce cérémonial.

Anna Wintour, la rédactrice en chef du Vogue US fait partie de ceux-là. La mode, c'est elle qui la fait et la défait, elle n'a donc que faire des "qu'en dira t-on" ! Si d'aucuns crieraient au scandale parce qu'elle porte encore les mules qui ne l'ont pas quittée de l'été, elle reste imperturbable et se permet même de porter une robe qu'elle a déjà porté quelques jours auparavant pendant la Fashion Week de Londres.

L'objet du délit ? Une robe en Tweed, agrémentée d'une ceinture blanche. Le collier d'ambre était le seul détail qui différenciait la tenue d'Anna Wintour pendant la Fashion Week de Milan et celle de Londres.

Décidément, la prêtresse de la mode semble vouloir faire un pied de nez aux diktats de cette industrie. Celle qui est pourtant perçue comme une "coincée" de la mode a cumulé cet été les fashion rébellions, notamment lorsqu'elle est apparue en mules plates au défilé Rag & Bone ou lorsqu'elle a arboré pas moins de cinq fois la même robe Carolina Herrera.

Si l'idée d'une Fashion rébellion est plutôt plaisante, elle serait malgré tout plus impactante si elle n'était pas composée de robes en Tweed et d'imprimés floraux.

Et puisque la mode se renouvelle en permanence, il serait peut-être bon qu'Anna Wintour en fasse autant avec sa garde-robe, non ?

Audrey Taillée

À ne pas rater