Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Puretrend a testé... un cours de cycling avec Let's Ride

.

Let's Ride ouvre une nouvelle salle dans le quartier Lafayette à Paris. L'occasion de tester le cycling et ses bienfaits annoncés sur le corps. 

Faire du vélo en musique dans une salle climatisée ? Okay, le challenge semble plutôt facile à relever ! C'est parti pour une séance de cycling dans la salle Lafayette de Let's Ride. Le rendez-vous est donné un soir à 18 heures, digestion terminée, mais fatigue de fin de journée qui s'installe. Pas de quoi m'effrayer.

17h50 : Arrivée dans le vestiaire, je pense davantage à prendre des photos de blogueuses entre les cactus et les carreaux blancs qu'à m'échauffer. Les premières "rideuses" qui débarquent sont ultra motivées et discutent du coach devant moi. "Ce soir je pense que le cours sera moins intense que la semaine dernière". Me voilà rassurée.

.

18h :Il est temps de chausser les "baskets" spécifiques que l'on m'a remises à l'entrée de la salle. Dès que je monte sur le vélo qu'on m'a attribué (après avoir mis 6 minutes à le régler), je commence à ressentir la pression. Il faut dire que les 20 personnes qui m'entourent ont déjà commencé à pédaler "calmement" alors que je ne pense qu'à m'économiser pour l'effort. Le point positif ? Même si on est positionné devant un miroir, on est dans le noir. Je pourrai donc me faire discrète.

18h10 : C'est clair, la musique est entraînante ! Mais bon... Le cours a commencé il y a 10 minutes et je me sens déjà exténuée. En fait, il ne s'agit pas du tout de pédaler assis sur sa selle. Il faut aussi : contracter les abdos, se lever, s'asseoir, faire des squats sur les pédales...

18h30 : Quand je pensais enfin avoir trouvé mon rythme de croisière (visiblement beaucoup plus lent que celui de ma voisine et celui du coach qui encourage "PLUS VIIIIIIIIIIIIIIITE, ENCOOOOOOOOOOOOOORE"), je comprends qu'il va aussi falloir faire travailler ses bras. Voilà donc l'intérêt des haltères positionnées à l'arrière du vélo...

18h40 : Moi qui m'entraîne pourtant dans ma douche, les haltères semblent très vite peser 5 fois leur poids. J'avoue, je triche quand le coach ne regarde pas (merci de ne pas me dénoncer, vous avez tous fait des cours d'EPS à contrecoeur).

18h50 : Le cours se termine. Je me regarde dans le miroir. J'ai l'impression d'avoir pris une douche. Je sais déjà que je ne pourrai pas marcher demain.

.

Notre verdict : Contrairement à ce que l'on pensait, c'est un cours vraiment complet et très cardio ! Il fait travailler les jambes, les fessiers, les abdos ET les bras. C'est donc parfait pour l'arrivée de l'été. L'autre chose qu'on a adoré ? Travailler dans une telle ambiance : musique à fond et émulation collective ! On se demande même s'il est possible de télécharger la playlist du coach.

Informations pratiques : planning des cours à réserver sur le site Lets Ride.

.

Pauline Arnal

À ne pas rater