Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Prise de poids : le tue l'amour qui augmente l'infidélité

Fidélité et grignotage, deux mots qui ne font pas bon ménage...
Fidélité et grignotage, deux mots qui ne font pas bon ménage...

Vous vous apprêtez à manger une barre chocolatée alors que le dîner est déjà terminé ? Selon un récent sondage du site Gleeden, il apparaît que la prise de poids d'un des deux partenaires serait le vecteur aggravant d’infidélité chez l'autre conjoint. De quoi vous faire réfléchir sur la réelle envie de votre gourmandise...

Le début d'une nouvelle année sonne généralement comme la fin des repas gargantuesques du mois de décembre. C'est aussi la période durant laquelle on s'octroie quelques petits jours détox pour éliminer les stigmates des excès. Mais pour qui le faisons-nous ? Pour nous-mêmes, bien évidemment. Pour notre corps. Mais selon un récent sondage* élaboré par Gleeden, un site spécialisé dans les rencontres extraconjugales, il se trouve que si l'on fait du bien à son corps, on fait "aussi" du bien à la fidélité de son couple. Explications.

Infidélité et prise de poids, un lien de cause à effet

Lors de ce sondage, il a été montré qu'un lien existait entre la prise de poids et l'infidélité. Pour 68% des hommes et 52% des femmes sondés, la prise de poids "considérable" du conjoint serait un facteur d'infidélité. Des chiffres à prendre au sérieux puisque 47% d'entre eux et 41% d'entre elles admettent avoir déjà trompé leur conjoint(e) parce que ce/cette dernier(e) avait pris des kilos. Mais pourquoi ? Est-ce que grossir rendrait l'autre moins attirant(e) ? Pour 71% des femmes et 59% des hommes, oui. Mais paradoxalement, que ce soit nos homologues masculins (à 74%) et les femmes (à 61%), tous confessent moins se soucier de leur poids lorsqu'ils sont en couple depuis longtemps.

La femme sous pression

Dans ce sondage, il a été aussi clairement montré qu'entre les hommes et les femmes, les préoccupations n'étaient pas les mêmes. Ainsi, si leur conjoint venait à grossir, 82% de la gent féminine s'inquiéterait pour la santé de leur moitié, contre 18% pour leur look. Quant aux hommes, leur première préoccupation en cas de prise de poids de la partenaire, serait l'apparence physique de cette dernière (72%), contre 28% pour la santé. Ajoutons également que les femmes se sentent nettement plus concernées par les diktats de la minceur et 68% d'entre elles, contre 36% des hommes, déclarent vivre "sous pression" pour ne pas prendre de poids (et ainsi garder leur conjoint).


*Sondage Gleeden.com en ligne mené du 1er au 8 janvier 2015 auprès de 30 000 membres européens (dont 5 208 membres féminins et 5 230 membres masculins résidant en France).

À ne pas rater