Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Prince Harry : toute une nuit dans un frigo geant

Un trek en Antarctique, ça ne s'improvise pas ! Le Prince Harry l'a bien compris et a passé toute une journée avec ses camarades du Walking With The Wounded South Pole Allied Challenge, dans une sorte de frigo géant. Le but ? S'habituer aux températures glaciales et éviter d'éventuelles engelures... 

Fin novembre, le prince Harry partira en expédition avec quatres vétérans de guerre pour le périlleux "Walking With The Wounded South Pole Allied Challenge" en Antarctique. Un geste très engagé, mais qui demandera beaucoup d'efforts de sa part... En effet, le royal rouquin devra parcourir 355 kilomètres en deux semaines, avec des températures glaciales, entre -30°C et -46°C. Dormir sous une tente, se nourrir, se réchauffer : tout devient plus compliqué dans le froid polaire.

Un entraînement (presque) grandeur nature

Mais rassurez-vous, l'équipe du "Walking With The Wounded South Pole Allied Challenge" ne compte pas lancer le prince dans la neige en espérant qu'il se débrouille. Lundi, il a passé toute une journée et une nuit dans une sorte de réfrigérateur géant à Nuneaton, dans lequel, avec quatre camarades et vétérans de guerre, il a appris à monter une tente et à survivre dans des températures extrêmes. Et pour combattre le froid, rien de plus efficace qu'une bonne veste doublée et des boissons chaudes !

"Le plus dur, c'était de rentrer"

La famille royale sera sûrement fière d'apprendre que le prince Harry s'en est très bien sorti ! L'une de ses partenaires, le commandant Kate Philp, a même avoué : "Il sait ce qu'il fait. Il a un entraînement militaire... Donc c'est un bon coup de pouce. C'est génial de l'avoir avec nous et j'espère qu'il nous apprécie aussi. Ce n'est pas seulement l'occasion pour lui de s'entraîner et de réviser l'enseignement pratique, ça nous permet aussi de nous rencontrer et de devenir une vraie équipe, d'apprendre à nous connaître." Quant au Prince Harry, il a avoué avec humour ce qui fut le plus difficile dans cette courte aventure : "rentrer dedans !"

Le prince Harry partira en expédition fin novembre et devrait retrouver en Antarctique le beau suédois et bad boy de "True Blood" Alexander Skarsgard, participant de l'équipe US...

À ne pas rater