Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Pippa Middleton : sa réaction après le vol de ses 3 000 photos intimes

Il y a quelques jours, un individu malveillant a hacké le téléphone portable de Pippa Middleton, en espérant revendre des clichés compromettant de la famille royale britannique. Par chance, Scotland Yard a réussi à arrêter le voleur.

Pippa Middleton l'a échappé belle. Un hacker aurait en effet dérobé plus de 3 000 photos, dont certaines extrêmement intimes, à la soeur de Kate Middleton.

Selon le média américain Dailymail, Pippa Middleton s'est dite "considérablement affligée" par le vol de ses nombreux clichés privées (et hot) via son système iCloud la semaine dernière. Il y a seulement quelques jours, la police a arrêté le voleur qui demandait une rançon de 50 000£ - soit 60 000 euros - pour les 3 000 clichés personnels de la belle-soeur du Prince William. Scotland Yard avait confirmé que des agents spécialisés dans le vol via internet enquêtaient sur l'affaire, très prise au sérieux par les autorités au Royaume-Uni.

Pippa Middleton, les photos sexy volées

Le vendeur, plus connu sous le nom "Mas" ou encore "Crafty Cockney" a réussi à se connecter sur le compte iCloud d'Apple de la sexy Pippa Middleton. Celle qui a fait forte impression lors du mariage sa soeur y stockait des photos de Charlotte et George, les petits-enfants de la reine Elizabeth II mais également des clichés bien plus compromettants de son fiancé ; totalement nu. Une aubaine pour les tabloïds anglais qui n'auraient pas manqué de publier de tels clichés.

Plus de peur que de mal pour Pippa puisque les détectives enquêtant sur le piratage ont finalement pu arrêter l'homme de 35 ans, à Northamptonshire, dans le centre de l'Angleterre. L'homme serait désormais en garde à vue dans un poste de police du sud de Londres, toujours d'après les informations du Dailymail.

WJ

À ne pas rater