Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Philippe Risoli, le mal-aimé : ''En stand-by, on vous oublie très vite''

A 60 ans, l'interprète de l'inoubliable "Cuitas les bananas" s'interroge sur le désamour des patrons de chaîne. Animateur star de TF1 avec "Le Juste Prix", l'homme a depuis basculé dans l'oubli, se recyclant au théâtre. Mais pourquoi personne n'aime plus Philippe Risoli ?

Il y a bien longtemps qu'on avait perdu de vue Philippe Risoli. L'animateur du "Juste Prix" sur TF1 a longtemps régné sur la case déjeuner du PAF, avant de quitter la chaîne en 2001. Depuis... eh bien pas grand chose. Interviewé sur Figaro.TV, l'homme de télé évoque son passage à vide. "En stand-by, on vous oublie très vite".

Après avoir travaillé pour la première chaîne pendant 13 ans, l'animateur s'est exilé sur Gulli pour présenter "L'école des fans". Durant sa traversée du désert, il a même accepté de participer à "La Ferme Célébrités". Aujourd'hui, c'est au théâtre qu'il tente sa chance, en jouant dans sa première pièce, "Piège à Matignon".

"En 2014, si on veut continuer à exister médiatiquement, et puis si on veut continuer à faire plaisir aussi et à s'assumer pleinement en tant que - toujours entre guillemets - artiste, il faut avoir un éventail assez large."

"On est les rois du monde et tout s'arrête"

Lui qui voulait se tourner vers les talk-show a souhaité l'arrêt de son émission phare, "Le Juste Prix". Et comme Vincent Lagaf (qui s'est lancé dans la politique) qui a animé le concept après lui, il dénonce le silence des patrons de chaîne. "Sur un coup de téléphone, tout s'arrête ou tout peut redémarrer. Pourquoi ? Parce que la femme du président, vous avez une tête qui ne lui revient pas, parce que ses enfants ne vous aiment pas beaucoup, donc on vous dégage".

"Pourquoi cette popularité n'est pas exploitée ?"

Audiences au rendez-vous, popularité, pour Philippe Risoli, ce n'est pas de ce côté-là que ça coince. Son problème, il le connaît : "Comme moi, j'ai une certaine fierté, je ne relance pas les gens (...) C'est un tort, notez-le, dans ce métier, il faut être comme ça". Enfin, contrairement à d'autres animateurs comme Nagui ou Christophe Dechavanne, lui n'a jamais monté de boite de prod et cultivé son réseau. Du coup, "trop vieux" pour certaines chaînes (face aux "jeunes" qui cartonnent, comme Cyril Hanouna avec "Touche pas à mon poste" ou Frédéric Lopez, nouveau chouchou) il se retrouve seul, et mal aimé (un point commun avec Arthur ?). Jusqu'à quand ?

À ne pas rater