Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Philippe Risoli flingue Etienne Mougeotte après 13 ans de silence

Après 13 ans de silence, Philippe Risoli a enfin décidé de régler ses comptes. Invité de l'émission "Touche pas à Mon poste" en début de semaine, l’emblématique animateur du "Juste Prix" balance.

Si en février dernier Philippe Risoli est revenu sur sa traversée du désert en interview pour Figaro TV, sur le plateau de "Touche pas à Mon Poste" l'animateur n'a pas hésité à pointer du doigt un coupable.

Il y quelques années, Nagui, Christophe Dechavanne et Philippe Risoli faisaient partie de la royauté du tube cathodique. Malheureusement près de quatorze ans après, seuls les deux premiers officient toujours à la télévision. Après n'avoir abordé qu'à demi mot la raison et surtout le responsable de sa mise au placard, il balance enfin. Selon lui c'est à Etienne Mougeotte qui a cumulé les casquettes de vice président du groupe TF1 et directeur d'antenne de 1989 à 2007 qu'il doit sa disparition des écrans.

"Ce n'est pas mon copain, explique-t-il. J'ai eu un coup de téléphone le 12 juillet 2001 alors que j'étais en train de travailler sur des primes de variété et sur des grands rendez-vous. Il me disait que j'étais un leader et qu'il me fallait des émissions d'envergure." Finit le silence, l'animateur profite de son passage dans l'émission pour tout balancer. "Pendant trois quarts d'heure, il m'a parlé de Nikos Aliagas pour savoir ce que j'en pensais pour la Star Academy, poursuit-il. Et son prétexte a été de me dire que ce serait bien de laisser reposer mon image pendant trois mois alors que j'étais en pleine forme et que tout allait bien pour moi." Même s'il souligne qu'il ne faut être "ni aigri ni revanchard", il conclue par une petite phrase bien sentie : "Je ne porte pas Etienne Mougeotte dans mon coeur parce qu'il m'a flingué sans aucune raison. C'était très difficile à vivre."

Malheureusement pour Philippe Risoli, comme il le disait lui-même en février dernier, "En stand-by, on vous oublie très vite". Malgré une tentative de retour sous le feu des projecteurs en faisant une apparition dans "La ferme des célébrités", son come back n'a pas eu lieu et le Juste Prix a trouvé en Vincent Lagaf' un nouveau chef d'orchestre. Finalement, c'est désormais avec l'ancienne Miss France Nathalie Marquay qu'il s'épanouit, dans la pièce "Piège à Matignon."

À ne pas rater