Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Peut-on vraiment porter des bottes transparentes ce printemps ?

.

Devenues la nouvelle lubie des créateurs et fashionistas, la botte en plastique divise. A la fois improbablement cool et véritablement inconfortable, elle soulève de nombreuses questions. On fait le point. 

"Life in plastic, it's fantastic" nous a répété en boucle le groupe Aqua, mais de là à le faire entrer dans notre dressing ? C'est du moins ce que tentent les créateurs, tant le plastoc continue de squatter le runway ces dernières saisons.

L'exaspération de voir que l'animal dépecé n'a plus la cote nulle part les auraient-ils poussé à utiliser le matériau le plus synthétique de tous ? Ou doit-on voir dans la hype d'un plastique à la fois cheap et peu chic le stade final de la tendance récupération du banal/détournement du quotidien ? Alors que la sac de course se veut it-bag, c'est la botte transparente qui tente de s'imposer, soulevant forcément nos interrogations esthétiques autant que pratiques.

Le cas bottes en plastique

Elles auraient pu rester cas isolé au pied des Kardashian, dans un hommage Yeezy aussi cool que douteux aux bottes de stripteaseuse. Mais affichées et assumées sur les podiums de Chanel et Balmain, elles deviennent un questionnement mode certain.

Nier l'aspect régressif, drôlement futuriste et surtout subversif de la botte transparente est impossible. A l'heure où chaque détail de la tenue est étudié pour être photographiable et likable, elles ont tout pour leur faire gagner le coeur des fashionistas 2.0.

Mais à la différence d'Instagram, la vraie vie impose des contraintes allant au-delà de la simple beauté. Comme l'ont fait remarquer de nombreux internautes, un pied enfermé dans du plastique finira avec le temps par chauffer et transpirer, causant la formation de buée sur les parois de votre it-shoe. Le niveau de glamour d'une chaussure pleine d'humidité est, avouons-le, bien bas.

De quoi vous pousser à jeter la botte en plastique dans la poubelle jaune du recyclage ? Pas sûr. La mode a depuis longtemps rejeté la praticité comme un critère de choix. Serions-nous en train de vous suggérez de vous en offrir uniquement pour les photographier et les arborer trente minutes à une soirée où il ne vous faudra pas marcher ? Tout à fait.

Clément Laré

À ne pas rater