Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Peter (sans Sloane) : règlement de compte avec Antoine de Caunes, 30 ans après

Jean-Pierre Savelli, plus connu sous le pseudonyme Peter était une vraie star dans les années 80 grâce à son duo avec Sloane. Alors qu'il s'apprête à sortir une nouvelle version de son tube Besoin de rien, envie de toi, il en profite pour évoquer une brouille vieille de 30 ans avec Antoine de Caunes. Peter est du genre rancunier.

"Besoin de rien, envie de toi" est une chanson culte des années 80. Numéro 1 du Top 50 pendant près de 10 semaines en 1984, ce titre n'a pourtant pas plu à tout le monde et surtout pas à Antoine de Caunes. Jean-Pierre Savelli, alias Peter, garde d'ailleurs une grosse rancoeur envers l'animateur star du Grand Journal et n'a pas hésité à en parler au micro de Laurent Argelès sur MFM Radio.

Jean-Pierre Savelli l'a mauvaise... Depuis plusieurs décennies. L'objet de la discorde ? Le fait qu'Antoine de Caunes n'ait pas vu d'un très bon oeil l'arrivée à la première place du top 50 du disque "Besoin de rien, envie de toi". "Je lui en veux parce que [...] quand il a vu qu'on était premier du top il a dit 'mais c'est quoi ce duo de merde ? C'est pas de la chanson française ça, c'est pas ça qu'il faut mettre en avant !'".

Le chanteur précise qu'à l'époque, son tube s'est retrouvé premier devant Michael Jackson, superstar internationale incontestée. En comparaison pour le plus jeune lectorat, imaginons que pour De Caunes, voir Peter et Sloane passer devant Michael Jackson c'était grosso modo comme voir Sébastien Patoche et son titre "Quand il pète il troue son slip" obtenir plus de téléchargements que les Daft Punk avec Get Lucky. Pour un mélomane branché, voir une chanson populaire vendue à des millions d'exemplaires et battre à plate couture un mastodonte de la hype, ce n'est jamais agréable.

"Je trouve ça scandaleux que de Caunes, le monsieur un peu rock de la radio et de la télé française se permette de dire ça et de dire que c'est des imbéciles qui avaient acheté le disque" continue Jean-Pierre Savelli avant de demander : "Il se prend pour qui ?".

Pour finir son coup de gueule en beauté, le chanteur star des années 80 souligne qu'Antoine de Caunes n'est ni musicien, ni chanteur et qu'il espère bien se retrouver face à lui un de ces quatre pour lui dire "Bah alors Qu'est ce qui s'est passé ? Pourquoi tu nous a critiqué comme ça ?".

Une baston de Caunes-Savelli, c'est peut-être pour bientôt mais pas tout de suite non plus parce que Peter s'apprête à sortir une nouvelle "version gipsy" de "Besoin de rien, envie de toi", en duo chanteuse mexicaine. On a hâte d'entendre ça, olé !

À ne pas rater