Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Person of Interest : Carter, Shaw et Root, le girl power à l'honneur

Paranoïaque, addictive, sombre, la série "Person of Interest" fait son retour sur le petit écran pour une 2e saison. Un show qui fait la part belle aux rôles féminins. Nulle demoiselle en détresse, les femmes ont (enfin) le pouvoir !

"On vous surveille. Le gouvernement possède un dispositif secret, une machine. Elle vous espionne jour et nuit, sans relâche. Je le sais parce que c'est moi qui l'ait créée. Je l'avais conçue pour prévenir des actes de terrorisme. Mais la machine voit tout, tous les crimes impliquant des citoyens ordinaires, tels que vous. Des crimes dont les gouvernement se désintéresse. Alors, j'ai décidé d'agir à sa place. Mais il me fallait un associé, quelqu'un capable d'intervenir sur le terrain. Traqués par les autorités, nous travaillons dans l'ombre. Jamais vous ne nous retrouverez."

Tel est le topo de "Person of Interest", série qui depuis 3 saisons déjà (la saison 2 est diffusée à partir de ce soir) fait la part belle aux complots et à la paranoïa. Un show conduit par Jonathan Nolan qui parle de redemption, de vengeance, d'amour. L'histoire d'un ange déchu (l'inspecteur John Reese, alias Jim Caviezel), ex de la CIA, qui s'associe à un milliardaire et génie de l'informatique, M. Finch, pour sauver des vies. Une série à la fois musclée et tout en finesse qui déjoue les stéréotypes du genre.

Car si les deux protagonistes principaux sont des hommes, ils sont encerclés par les femmes. Et loin d'être des demoiselles en détresse, ces dernières manient les armes comme personne, jouent les pirates informatiques ou les pros des sports de combat.

Une série féministe

Féministe, "Person of Interest" ? Il faut le croire. Prenons l'exemple de Taraji P. Henson, alias l'inspecteur Carter. Mère d'un jeune adolescent, elle mène la guerre contre la corruption et les flics pourris dont elle est entourée, et donne un coup de main à Reese et à son associé. Un modèle de droiture qui se bat pour les causes justes, quitte à se mettre en danger...

Autre personnage féminin du casting, Shaw (Sarah Shahi), dure à cuire aux émotions comme gelées, plus adepte de l'uppercut ou des bombes artisanales que de la causette.

La machine toute puissante

Enfin, Amy Acker, "Root" dans la série, hackeuse de talent qui développe un lien particulier avec la machine. Sans oublier que le "dispositif secret" qui est au coeur même de la série est désigné par le pronom "elle" par son créateur. Une mère toute puissante qui sauve les uns et condamne les autres.

À ne pas rater