Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Patrick Bruel s'engage contre le cyberharcèlement avec "Maux d'enfants"

Une nouvelle fois, Patrick Bruel prête sa voix pour la bonne cause. Le chanteur au succès incontestable s'allie au rappeur La Fouine dans un minifilm et clip qui souhaite dénoncer le cyberharcèlement. Attention, il faut avoir le coeur bien accroché !

Patrick Bruel est peut-être le tombeur de ses dames, mais pas que. Il nous l'a montré à maintes reprises, le chanteur a un grand coeur et n'hésites pas à s'engager pour la bonne cause. Trio au grand coeur pour le Téléthon avec Benabar et Cali ou encore prêt à mettre du rouge à lèvre pour lutter contre la violence faite au femme, c'est sur un autre problème qu'il souhaite maintenant attirer l'attention. En effet, Patrick Bruel a décidé de dénoncer le cyberharcèlement dans une clip interactif.

C'est sur le site Maux d'enfants construit en collaboration avec l'association e-ENFANT que cela se passe. Le parrain du Téléthon 2013 s'allie à La Fouine pour un clip qui dénonce le cyberharcèlement, un phénomène qui touche de plus en plus d'adolescents. La vidéo n'épargne pas les scènes choquantes et dans les paroles de la chanson qui accompagne le minifilm, Patrick Bruel et La Fouine n'y mâche pas leurs mots. Le début du clip monté comme un court métrage montre le chanteur comme professeur dans un collège qui s'inquiète pour une de ses élèves qui a rendu un devoir parcouru de larmes. Puis c'est sur une chanson au texte engagé que l'on peut voir trois histoires touchantes se dérouler.

Lauren se fait traiter de "salope" et reçoit d'autres messages du type "T bonne sale chienne". Manon, elle, est la "fayote", la première de la classe, la "lèche cul" qui pense qu'en s'adonnant au dangereux jeu de la "Neknominations" (qui force les jeunes à boire cul sec des alcools forts) elle se fera plus d'amis. La vidéo ne nous épargne pas de voir la jeune fille vomir dans les toilettes. Patrick Bruel pointe également du doigt le "garçon qui aime un garçon" qui prend forme en l'histoire de Dimitri, passé à tabac parce qu'il est gay. Le clip qui se veut interactif propose des liens durant la vidéo permettant d'en savoir plus sur l'histoire de chacun de ces trois protagonistes.

Avec justesse et puissance, on peut entendre La Fouine chanter ces quelques mots : "Et on joue au jeu de celui qui sera le plus cruel. Les commentaires appellent au secours, parfois les mots sont des larmes. Les claviers ça tire, les ordis sont des armes". Tandis qu'un Patrick Bruel bienveillant entonne un "Sèche tes larmes, regarde-moi". Le titre "Maux d'enfants" est d'ailleurs disponible dans l'album du chanteur, "Lequel de nous" sortie en 2012 et qui s'est vendu à 340 000 exemplaires. Une initiative honorable de la part des deux chanteurs pour des violences morales quotidiennes qui tendent à s'intensifier toujours plus en 2014.

À ne pas rater