Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Paris Jackson, 18 ans et 23 tatouages : la rebelle en roue libre

Paris Jackson profite-t-elle de sa majorité plus que de raison ? En l'espace de deux mois, la fille de Michael Jackson s'est fait pas moins de 23 tatouages. 

Paris Jackson attendait sa majorité avec impatience. La fille du King of the Pop a fêté ses 18 ans il y a de cela un mois, et enchaîne les rendez-vous chez le tatoueur depuis. Dans ce laps de temps, la jeune femme s'est fait... 23 tatouages. Sur son compte Instagram, elle les expose fièrement et assume cette passion qu'elle considère comme une rédemption. À ses yeux, ses tatouages sont les témoins d'une période triste désormais révolue.

Des tatouages pour guérir

"Les tatouages porteront toujours à controverse. Certains aiment, d'autres détestent. Personnellement, j'apprécie l'art depuis toujours, surtout quand il signifie quelque chose pour moi", a-t-elle écrit sur le réseau social mardi dernier à côté d'une photo d'elle, ses bras tatoués relevés derrière la tête. "Aujourd'hui je peux regarder mes avant-bras et voir une forme d'art qui a un sens pour moi, je ne vois plus un passé sombre", poursuit-elle.

Dans ce post, Paris Jackson révèle s'être mutilée dans ses heures les plus sombres, en proie à un mal-être profond : "Mes cicatrices et mon ancienne haine de soi ont été recouverte par des marques d'amour, de la créativité, de l'ingéniosité... et de la profondeur".

La fille de Michael Jackson possède désormais, en plus d'un serpent et d'une phrase rédigée avec l'écriture de son père, un cactus sur la cheville, un oeil égyptien sur le pouce, une tête de loup sur l'avant-bras gauche... Elle poursuit sa transformation radicale qu'elle avait entamée en se coupant les cheveux très courts et en les décolorant. Prochaine étape, les piercings ?

À ne pas rater