Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Pamela Anderson en crise de la quarantaine ? On ne l'a jamais vue comme ça !

Ces dernières semaines, Pamela Anderson a pris un sacré virage capillaire. Exit la crinière de sirène, bonjour le court, et aujourd'hui le brun. L'actrice nous ferait-elle une petite crise de la quarantaine ?

A Hollywood, certaines stars ont fait de leur beauty look un élément à part entière de leur personnage, si bien qu'on ne les imagine pas sans. Tout comme on ne conçoit pas Nicolas Cage sans ses catastrophes capillaires ou Anna Wintour sans son carré frangé, on a du mal à visualiser Pamela Anderson, l'éternelle surfeuse en maillot une-pièce de "Alerte à Malibu", sans sa longue chevelure blonde qui s'agitait au vent.

Pourtant, à 46 ans, l'actrice a choisi il y a quelques semaines de tout couper, expliquant enfin s'assumer et se trouver plus sexy comme ça, le visage à découvert. "Mes cheveux faisaient partie de ma personnalité. Je me cachais derrière. D'avoir les cheveux courts et de vraiment montrer mon visage, c'est plus révélateur que tous les discours.", a-t-elle déclaré au New York Magazine.

Couper ses longueurs, un geste libérateur pour la star à l'éternelle image de bimbo. Et voilà qu'aujourd'hui, Pamela Anderson change encore de style, délaissant son blond peroxydé pour le brun. Mais que lui arrive-t-il ? Bien sûr, tout ça n'est qu'une affaire de cheveux, mais quand elle concerne une star qui a bâti son image sur son apparence et sa silhouette, la transformation étonne.

A croire que l'actrice souhaiterait, en pleine quarantaine, changer de personnage. Exit la blonde à forte poitrine connue pour ses shootings sexy, place à une femme plus en phase avec elle-même, qui ne cherche plus à être sexy dans l'outrance. Un pied-de-nez aussi à ces stars qui refusent de vieillir, multipliant les interventions chirurgicales et adoptant la garde-robe de leur fille.

Attention tout de même à ne pas virer Mormone, adepte du col roulé et de la coupe trop sage. Mais on compte sur Pamela Anderson pour pimenter tout ça. D'ici là, on surveille son brun, qui caché sous son chapeau, a l'air un peu trop monotone et pas assez nuancé. Affaire à suivre.

À ne pas rater