Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Oscars : Amélie Poulain boudé aux Oscars ? Jean-Pierre Jeunet crie au boycott

C'était il y a treize ans, et pourtant, Jean-Pierre Jeunet ne semble pas avoir digéré le "boycott" dont il dit avoir été victime avec "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain" lors des Oscars de 2002. Dans un récent billet, le réalisateur du film français aujourd'hui culte balance.

En 2002, la France a retenu son souffle lors de la cérémonie des Oscars. Le film "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain" avec Audrey Tautou était nommé cinq fois : meilleur film étranger, meilleur scénario, meilleurs décors, meilleure photographie et meilleur son. Malheureusement, il repartira bredouille d'Hollywood.

"Nous ne voterons pas pour Amélie"

Dans un récent billet publié sur son site, le réalisateur français Jean-Pierre Jeunet explique pourquoi son film semble avoir été "boycotté" par les Oscars. Selon lui, tout est de la faute d'Harvey Weinstein, producteur américain qui a acheté les droits de son film pour le redistribuer aux États-Unis : "Nous aurons 5 nominations aux Oscars. Pas de chance, c'est cette année que l'Académie, fatiguée des 'abus' de Weinstein pour collecter les voix, décide de boycotter leurs films. 'Nous ne voterons pas pour Amélie" titrent les magazines professionnels américains. Whoopi Goldberg, présidente de la cérémonie, va passer toute la cérémonie à se foutre de la gueule de Weinstein. Résultat, sur 19 nominations, un seul Oscar."

"Avatar" VS "Démineurs"

Dans l'histoire des Oscars, ce n'est pas la première fois qu'un déçu s'insurge. Lors de la cérémonie des Oscars de 2010, tout le monde donne gagnant le film "Avatar" signé James Cameron avec Zoe Saldana et Sam Worthington. Et pourtant celui-ci sera détrôné par "Démineurs" de Kathryn Bigelow (qui est accessoirement l'ex-femme de James Cameron). Dès lors, les incompréhensions règnent d'autant que le film a été un "échec commercial, avec des recettes mondiales d'un peu plus de 16 millions de dollars - 150 fois moins qu'Avatar." (Source : LeFigaro.fr )

On le sait, les Oscars sont une récompense tellement recherché qu'il y a de grosses luttes d'influences et du lobbying fait autour des films. Jean-Pierre a certainement raison, pourtant, il faut noter qu'Harvey Weinstein avait réussi son coup avec un autre film français, "The Artist" en 2012.

À ne pas rater