Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

On vous dévoile l'accessoire capillaire le plus sale (et comment le nettoyer)

.

On vous voit déjà vous venir et on préfère vous le dire tout de suite : il ne s’agit pas de votre brosse. En réalité, l’accessoire capillaire le plus dégoûtant que vous possédez, c’est… votre fer à lisser (ou à boucler hein^^). On vous offre la marche à suivre pour un résultat nickel, tout en étant sûre de préserver cet objet qui vous est, on le sait, absolument indispensable.

Si on n'est pas toujours très regardante en ce qui concerne l'état de nos brosses, pour ce qui est du reste de nos outils capillaires comme notre fer, c'est encore pire. On l'avoue, on ne pense absolument jamais à le nettoyer. Alors quand on a appris que les experts avaient déterminé qu'il s'agissait de l'accessoire le plus sale de notre routine coiffure, notre sang n'a fait qu'un tour. Comment notre super fer à l'apparence immaculée pourrait bien avoir été souillé ?

Eh bien tout simplement en subissant depuis des semaines, des mois voire des années, une utilisation quasi quotidienne, sans avoir jamais été nettoyé une seule seconde. Pourtant, comme tout à chacun, lui aussi est exposé aux germes, aux bactéries, à la poussière et à la saleté ambiante de manière générale.

Sans compter tous les produits capillaires de type spray thermo-protecteur, mousse coiffante et autres laques, qui, sans que vous vous en aperceviez, s'accrochent à la structure de votre fer de manière totalement invisible.

Résultat des courses : toutes ces saletés, auxquelles vous n'aviez jamais pensé jusqu'ici, se collent à votre chevelure à chaque utilisation. Forcément, ils s'alourdissent, sont un peu moins brillants, voire plus gras et ce n'est pas en continuant sur cette lancée que vous allez pouvoir changer la donne.

On ne vous le fait pas dire !

Technique et fréquence de nettoyage

La première chose à savoir, c'est qu'il va falloir faire preuve de régularité si vous voulez vraiment être sur de vous servir d'un fer propre. Alors oui, c'est dur, surtout quand on n'est déjà pas au point au niveau des pinceaux à maquillage et autre blender dont on s'occupe de manière occasionnelle alors qu'il faudrait les chouchouter après chaque utilisation (honte sur nous)...

Mais vous le savez, parfois, il faut accepter de faire quelques sacrifices pour être belle (et accessoirement débarrassée des saletés). En plus, l'opération n'a rien de bien compliqué. Assurez-vous simplement que votre appareil est complètement éteint et froid avant d'imbiber d'alcool à friction un gros morceau de coton et de le passer délicatement sur la partie en contact direct avec les cheveux. Une fois que c'est fait, servez-vous d'un vieux chiffon pour essuyer l'objet. Et voilà le travail !

À ne pas rater
Sur le même thème
Kylie Jenner dévoile une nouvelle excentricité capillaire sur Instagram !