Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Olga Kurylenko : que devient l'incendiaire James Bond Girl ?

Depuis ses débuts au cinéma, marqués par son rôle dans "Quantum of Solace", 22e volet des aventures de James Bond diffusé ce soir sur France 2, Olga Kurylenko a fait du chemin. Que devient-elle ?

En 2008, le monde entier la découvrait en James Bond Girl vengeresse dans "Quantum of Solace". Corps de rêve, lèvres ourlées, regard de biche...Olga Kurylenko devenait le fantasme masculin number one. Son rôle dans le 22e volet des aventures de l'agent 007 a propulsé l'ancien mannequin - qui avait pris des cours de théâtre en prévision de sa reconversion - sur la scène internationale. Cette soudaine visibilité lui a donné l'occasion de tourner dans de grosses productions comme "Centurion" et "Max Payne", mais aussi de s'essayer au cinéma d'auteur : en 2011, elle tient le rôle principal dans "La terre outragée" de Michale Boganim, applaudi dans tous les festivals de cinéma du monde.

Trois films à venir pour Olga Kurylenko

Depuis, on l'a vue dans "À la merveille", de Terrence Malik, aux côtés de Ben Affleck, "Oblivion" avec Tom Cruise, "Saint Laurent" de Bertrand Bonnello, "La Promesse d'une vie" de Russell Crowe... Et puis plus rien, ou presque. L'actrice a fait une pause dans sa carrière pour se dédier à sa vie privée. Elle revient désormais sur le devant de la scène avec "Code Momentum", film d'action sorti le 13 novembre dernier. Olga Kurylenko est aussi attendue dans trois films en 2016 : "Loin d'Eden", "Empire Of The Deep" et "A Perfect Day", avec notamment Benicio del Toro, Mélanie Thierry, Tim Robbins et Sergi Lopez.

L'actrice de 36 ans continue aussi à soutenir de nombreuses actions humanitaires, surtout en faveur des enfants défavorisés. Quant à son métier d'actrice, elle le vit comme une chance extraordinaire. Interrogée par Le Parisien au début du mois sur la polémique autour des différences de salaires entre hommes et femmes à Hollywood, elle avait répondu : "En tant qu'actrice j'ai du mal à me plaindre parce que par rapport aux autres gens, on gagne déjà assez bien ! C'est très bizarre de se dire : 'Je pense que je ne gagne pas assez'. On n'a pas le droit de se plaindre, je trouve".

À ne pas rater