Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

North West sur un podium : à quand la limite d'âge pour défiler ?

.

À 5 ans, North West fait ses premiers pas sur le podium en perfecto rouge et paire de lunettes bling bling. La mode a-t-elle une limite d'âge ? Jusqu'où peuvent aller les marques de luxe ? 

Il n'y a pas vraiment d'âge minimum pour défiler... et si voir des mannequins de 16 ans vous surprend parfois, vous n'êtes pas vraiment prêt pour le sujet qui va arriver. Chez Chanel avec le jeune Hudson Kroenig main dans la main avec Karl Lagerfeld, dans les bras des tops chez Dolce & Gabbana ou dans le ventre de maman chez Brandon Maxwell, les nouvelles stars du podium ne dépassent pas les 10 ans.

Pour relancer le débat, North West, 7 ans, s'est pavanée sur tous nos réseaux sociaux sous les hourras du front row, comme la digne héritière de sa tatie Kendall Jenner. Le show est si sérieux qu'on a du mal à voir le second degré. Oups, on est à la limite de la gênance.

Pourquoi des tops si jeunes ?

Est-il possible de s'identifier à des figures si jeunes ? Pas vraiment ! Utiliser des enfants comme des accessoires sur le podium serait plutôt une stratégie marketing pour émouvoir le client. En même temps, offrir une mini-robe Dolce à votre nièce qui ne la portera plus après 6 mois n'était pas vraiment un objectif de vie. On mise donc sur des enfants et des bébés comme sur des références mignonnerie. En craquant sur l'enfant, on peut céder à l'achat du sac qui va avec le look... Pourquoi pas !

.

Une législation doit-elle se mettre en place pour limiter les excès ? On est pour ! Dans 10 ans, ces baby stars regretteront peut-être leur passage sur le podium... Personnellement, je n'ai aucune envie de voir mes photos d'enfance diffusées dans la presse.

Pauline Arnal

À ne pas rater