Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Noé Elmaleh : pause tendresse avec son petit frère Raphaël (photo)

Noé Elmaleh est proche de son père...
4 photos
Lancer le diaporama

Gad Elmaleh peut être fier : ses deux fils, nés de deux unions différentes, s'entendent à merveille. Noé, l'aîné, est un grand frère protecteur et un vrai clown pour Raphaël. La preuve en photo.

Noé Elmaleh, fils de Gad Elmaleh et Anne Brochet, fait lentement mais sûrement son entrée dans le monde très fermé des stars. Le jeune homme a officiellement été présenté par son père lors du Gala du Lycée français de New York au début du mois. On a découvert un grand brun aux yeux clairs, très élégant, qui doit faire tourner bien des têtes. Mais son coeur semble être déjà pris : sur son compte Instagram, il s'affiche en couple sans toutefois montrer le visage de l'heureuse élue.

Sur le réseau social, Noé Elmaleh partage aussi des instants du quotidien, comme ces moments de complicité avec son petit demi-frère, Raphaël, dont la mère est Charlotte Casiraghi.

Gad Elmaleh, père comblé

Avec ses deux fils, Gad Elmaleh est aux anges. "Il est très rapide et arrive à saisir les comportements des gens, il est dans l'observation du quotidien. On partage ça tous les deux", disait-il de Noé en 2014 dans les pages de Version Femina. Depuis la naissance de Raphaël, il a appris à prendre le temps. "On n'est plus dans la course, mais dans le fond et c'est plus serein car on a plus de temps. Il y a peu de temps pour la vie sociale, mais ça ne me manque pas", expliquait-t-il dans la même interview.

Mais il compte bien, malgré son statut de star, inculquer à ses fils la valeur de l'argent. "Tu bosses, même si ton père a les moyens, assurait-il au micro d'Europe 1. Les deux, il faut qu'ils bossent, obligé. Le boulot comme valeur. Même dans mon métier, c'est le travail qui fait qu'on a après des satisfactions. C'est très très important pour moi", . Il assurait ainsi en 2012 à Aujourd'hui en France : "Je rappelle souvent à mon fils de 12 ans que je n'avais pas un rond quand j'étais jeune".

À ne pas rater