Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nikos Aliagas : pris à partie sur Twitter, il se défend

Ce dimanche 29 juin 2014, Nikos Aliagas a véritablement été pris à partie sur Twitter lors du match Grèce/Costa Rica.

Nikos Aliagas est fier de son pays, pas étonnant donc qu'il supporte avec une certaine ferveur la Grèce dans ce mondial 2014. Hier soir, dimanche 29 juin 2014, l'équipe de la Grèce affrontait celle du Costa Rica en huitième de finale. Et Nikos était plus que jamais derrière son équipe pour supporter les joueurs grecs. D'ailleurs, sur son compte Twitter, ce dernier n'a pas manqué de leur envoyer de bonnes ondes pour les motiver.

Toute la soirée, le présentateur de "The Voice" a commenté le match sur Twitter, réseau social sur lequel Nikos est très présent. Malheureusement, cela n'a pas suffi à son équipe pour remporter le match. Battue 5 à 3, la Grèce a été éliminée de ce mondial. Le papa de la petite Agathe a évidemment été très déçu et n'a pas caché sa déception en faisant part de sa tristesse. Mais le ton est monté subitement sur Twitter lorsqu'un certain TonyDSctf a écrit un message peu sympathique à l'intention de Nikos : "Allé vous faire voir chez les grecs lol #GRE équipe qui joue mal".

La réponse de Nikos ne s'est pas faite attendre et a été assez éloquente. Il faut dire que pendant toute la soirée, Nikos a essuyé pas mal d'insultes via des tweets injurieux.
Ce dernier était le tweet de trop et l'acolyte de Karine Ferri n'a pas voulu se laisser faire. Le message a certainement choqué quelques utilisateurs du réseaux social, qui n'ont bien évidemment pas manqué de le faire savoir, mais Nikos l'assume totalement et il le fait même remarquer sur un autre tweet. Avant d'ajouter, plus tard : "Public ou pas, je n'aime pas me faire insulter" et "Je réponds aux insultes comme il le mérite".

Il ne faut pas chercher Nikos !

À ne pas rater