Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nicole Kidman : ''Accepter un rôle de princesse n'a pas été facile''

Mercredi 14 mai 2014, Grace de Monaco fera l'ouverture du Festival de Cannes. Un film très attendue par le public, dans lequelle Nicole Kidman joue le rôle de la princesse la plus emblématique du Rocher. Dans une interview accordée à 20 Minutes, la star raconte comment elle s'est préparée pour rentrer dans la peau de Grace Kelly. 

Mercredi 14 mai 2014, Nicole Kidman sera la star du Festival de Cannes. L'égérie de Jimmy Choo, qui interprète le rôle de Grace Kelly dans le film Grace de Monaco d'Olivier Dahan, sent la pression monter à la veille de l'ouverture du festival. Pour l'occasion, la femme de Keith Urban a accordé une interview exclusive au journal 20 Minutes, dans laquelle elle explique pourquoi elle a été séduite par ce projet d'envergure.

Quand on est une actrice aussi iconique que Nicole, les scénarios affluent par dizaines tous le mois. Mais Olivier Dahan n'a pas eu beaucoup de mal à la convaincre : "J'ai vu La Môme et je trouvais l'équation Olivier, Grace Kelly et moi excitante. Nous sommes restés deux heures à converser sur Skype et nous avons été immédiatement sur la même longueur d'onde."

Mais si Nicole a choisi d'accepter le rôle titre du film, c'est aussi parce qu'elle s'est trouve quelques similitudes avec la défunte princesse : "Comme elle, je sais ce que c'est de vivre dans une cage dorée et d'essayer de plaire à tout le monde, au point de s'oublier soi-même. Ce n'est qu'après avoir lu le scénario que j'ai compris à quel point le fait d'accepter son rôle de princesse n'a pas été facile."

Aujourd'hui très épanouie dans sa vie privée, Nicole doit certainement faire référence à la surmédiatisation de folie qu'elle a vécu lorsqu'elle était mariée à Tom Cruise. L'actrice s'est donc servie de son histoire personnelle pour incarner Grace de Monaco : "Je me suis un peu documentée sur sa façon de parler et de bouger lorsqu'elle était à Monaco. Je n'en ai cependant pas trop fait, car il me fallait garder une liberté pour habiter le personnage. Olivier me recommandait toujours de ne pas chercher à l'imiter de façon trop précise.

Nicole a même décliné l'invitation à déjeuner des Grimaldi : "Ils m'avaient invité à déjeuner, mais j'étais en famille et je ne me voyais pas emmener tout le monde au palais."

Et Nicole ne cache pas son anxiété quand le journaliste lui rappelle que le film sera le premier à être projeté sur les écrans de la 67ème édition du Festival de Cannes : "Je suis nerveuse, parce que c'est dans ma nature de l'être. Mais heureuse, aussi, que Thierry Frémaux soutienne notre film. C'est important de savoir qu'il l'aime au point de le passer en ouverture."

Et dire que Thierry Frémaux a seulement aimé le film est un euphémisme. Interviewé par Le Parisien, le délégué général du festival a parlé de Grace de Monaco en des termes plus que positifs : "C'est une oeuvre qui correspond à ce qu'on attend d'une ouverture cannoise : un film ambitieux et grand public abordant une légende du XXème siècle. D'autant plus glamour qu'il est porté par une immense actrice."

Voilà qui devrait rassurer Nicole, on lui souhaite bonne chance pour ce soir !

À ne pas rater