Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nicolas Bedos VS Natacha Polony : des insultes à la drague !

Samedi 8 mars 2014, Nicolas Bedos avait une façon bien propre à lui de célébrer la Journée Internationale de la Femme sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2, présentée par Laurent Ruquier.

Connu pour avoir sa langue un peu partout, sauf dans sa bouche, Nicolas Bedos n'a pas épargné la journaliste Natacha Polony samedi 8 mars 2014 dans l'émission "On n'est pas couché ".

La chroniqueuse Natacha Polony, la cible préférée de Nicolas Bedos, a eu le droit à une sérénade bien particulière. Au début de sa chronique, Nicolas Bedos met en scène une conversation (imaginaire) qu'il aurait pu avoir avec Aymeric Caron, l'autre chroniqueur de l'émission, concernant le départ annoncé de Natacha Polony :
Aymeric Caron : - "Nico faut qu'on fête ça !"
Nicolas Bedos : - "Faut qu'on fête quoi ? "
Aymeric Caron : - "Je suis fou de joie. C'est une très très bonne nouvelle. Elle se barre !"
Nicolas Bedos : - "Qui ?"
Aymeric Caron : - "Polony !"

Il continue sa conversation imaginaire en prêtant à Aymeric Caron des propos assez virulents comme : "Je crois bien que c'est à cause d'elle que j'étais végétarien. Plus je l'écoutais parler et plus je respectais les huîtres, les insectes, les oursins, tout ce que tu veux, même les hyènes enragées. Je crois que je préfèrerais faire un gosse à une méduse qu'à une journaliste de droite d'origine rousse". Fidèle à sa verve acerbe, il poursuit sa chronique en évoquant les cheveux de cette dernière : "il faut savoir que ce n'est pas du cheveu, les cheveux sont morts depuis longtemps. Là on travaille essentiellement sur du poils de panda".

Après ses "charmantes et douces" paroles, Nicolas Bedos a joué la sérénade à Natacha Polony, qui ne s'est pas laissée démonter. Piano, chanson, champagne, le fils Bedos a suivi à la lettre les conseils qui figurent dans le manuel du parfait tombeur. Sauf lorsqu'il a imaginé une cérémonie "d'échanges de préservatifs" avant de l'emmener dans son lit.

Du Nicolas Bedos tout craché qui n'a pas manqué de choquer plus d'un tweetos. Jugez par vous-même.

À ne pas rater