Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nicki Minaj, sulfureuse et impertinente dans un mini soutien-gorge sur Instagram

Nicki Minaj fait des siennes sur Instagram. La rappeuse qui ne manque aucune occasion de se faire remarquer revient en beauté dans un selfie soutien-gorge qui ne cache rien de sa poitrine XXL.

Nicki Minaj ne fait pas dans la dentelle sur Instagram. La rappeuse de 33 ans est fière de ses courbes, alors pourquoi le cacher. Entre ses fesses XXL et son décolleté tout aussi imposant, la chanteuse tient à mettre en valeur l'un de ses deux atouts à chacune de ses apparitions. Cette fois c'est sur les réseaux sociaux qu'elle fait des siennes en posant en soutien-gorge. En toute simplicité.

Nicki Minaj et le selfie décolleté XXL

Grande concurrente de Kim Kardashian, Nicki Minaj en a dans le décolleté et le prouve une nouvelle fois. La bombe qui partage bien souvent les coulisses hot de ses spectacles et autres shootings récidive avec un selfie miroir où elle arbore en tout et pour tout un soutien-gorge. Poitrine prête à exploser comme à son habitude, la rappeuse aux tenues de scènes très sexy est à tomber dans ce sous-vêtement bleu irisé et le sait parfaitement.

Chevelure brune parcourue de mèches blondes, le tout coiffé en side hair, Nicki semble prête à faire le show. Et dans son si petit soutien-gorge la bimbo fait, bien entendu, mouche. Bouche bée et en perdant leur vocabulaire, ses followers ont été nombreux à réagir et à s'extasier devant la rappeuse.

Quant à la légende qui accompagne le cliché - un simple "félicitations" - il reste un mystère.

Tout comme des personnalités telles qu'Amber Rose ou Kim Kardashian, Nicki Minaj est de celles qu'on aimerait bien enfermer dans la case "bimbo" qui justifierait qu'elle puisse être victime de "slut-shaming" (le fait de stigmatiser des individus de sexe féminin dont l'attitude ou l'aspect physique seraient jugés provocants ou trop ouvertement sexuels). La rappeuse de 33 ans - comme toutes femmes - a pourtant le droit de se dévoiler au degré de nudité qui lui convient et de disposer de son corps comme bon lui semble. Que ça plaise ou non à certains.

À ne pas rater