Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nicki Minaj : obligée de s'excuser après son clip "nazi"

Nicki Minaj s'est excusée après la mise en ligne de son dernier clip, accusé de faire l'apologie du nazisme.
Nicki Minaj s'est excusée après la mise en ligne de son dernier clip, accusé de faire l'apologie du nazisme.

Une fois encore, un clip de Nicki Minaj fait couler beaucoup d'encre. Mais cette fois, ce n'est pas une histoire de fesses qui vaut à la rappeuse de faire le (bad) buzz, mais l'imagerie nazie de "Only". Face aux critiques, la chanteuse américaine a été obligée de s'excuser sur Twitter.

Ceux qui ont jeté un oeil au clip de "Anaconda" connaissent le penchant de Nicki Minaj pour le twerk et les fesses à l'air. Une image sexy sur laquelle la rappeuse américaine aime surfer, nous invitant carrément dans son décolleté à l'occasion de clichés postés sur les réseaux sociaux.

Mais cette fois, c'est avec des images d'un tout autre genre que la chanteuse crée la polémique. Il y a quatre jours, le clip de "Only" a été posté sur les plateformes vidéo. Déjà visionné près de trois millions de fois sur YouTube, il a attiré l'attention de la Ligue anti-diffamation américaine (ADL).

Et pour cause : Nicki Minaj se met en scène dans un mini film d'animation, siégeant sur un trône devant une foule de soldats, postés devant des drapeaux rappelant à n'en pas douter la croix gammée du régime nazi.

Chars, bombardements, bannières rouges et blanches, la référence à l'imagerie du IIIe Reich est à peine voilée. Dans ce contexte, écouter Nicki Minaj déverser son flow à base de "Mad bitches" et de "Young Money" a de quoi dérouter.

Le clip "Only" de Nicki Minaj.

Pour Abraham H. Fowman, directeur de la Ligue anti-diffamation et ancien rescapé de l'Holocauste, la référence au régime nazi tombe à plat. "L'abus de l'imagerie nazie est très dérangeante et offensante pour les Juifs et tous ceux qui se rappellent les sacrifices faits par les Américains et bien d'autres en réponse à la force destructrice d'Hitler".

Nazisme : entre tabou et pop culture

Face aux critiques, Nicki Minaj a été contrainte de prendre la parole sur les réseaux sociaux. La maîtresse de cérémonie des derniers MTV EMA a tenu à s'excuser sur Twitter. "Je n'ai pas eu l'idée de ce concept, mais je suis vraiment désolée et je prends l'entière responsabilité si j'ai offensé quelqu'un. Je ne cautionnerai jamais le nazisme dans mon art."

La jeune femme a aussi souligné, pour se dédouaner, que son producteur et l'un de ses collaborateurs ayant travaillé sur le clip sont juifs.

Nicki Minaj n'est pas la première, ni sans doute la dernière à faire référence au IIIe Reich dans la pop culture. Serge Gainsbourg y avait d'ailleurs consacré l'une de ses chansons, "Nazi Rock". Si le sujet est pour certains tabou, c'est surtout son recours intempestif et injustifié qui bloque.

Car faute d'un vrai message (et d'éducation), la mise en avant de pareilles images contribue à les vider de leur sens. Une chose est sûre, en se mettant en scène telle une badass au pays des nazis, Nicki Minaj a raté sa cible.

À ne pas rater