Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nathalie Simon et sa fille Nina : le sport, une passion de famille

À bientôt 50 ans, Nathalie Simon affiche une forme et une silhouette insolentes. L'ancienne championne de planche à voile a le sport dans le sang. Une passion qu'elle a transmise à sa fille, Nina, 16 ans.

Chez les Simon, le sport, c'est sacré ! Championne de France de planche à voile en 1986, Nathalie Simon a beau avoir arrêté sa carrière professionnelle au milieu des années 90, elle n'a jamais vraiment raccroché ses baskets. Devenue animatrice et chroniqueuse télé, elle a fait de la forme et du bien-être son credo.

À bientôt 50 ans, les photos postées sur son mur Facebook ou sur son compte Twitter témoignent de son dynamisme. Footing en plein milieu du désert, vélo dans la montagne, séance de surf (un des sports préférés des stars), Nathalie Simon ne lâche rien et surtout pas son shoot d'adrénaline. Une passion pour le sport qu'elle a la chance de partager avec Tanguy Dadon, son compagnon depuis trente-deux ans.

Si elle est reine des disciplines nautiques, lui confesse un faible pour les épreuves titanesques, à l'image d'Iron Man - non pas le superhéros de Marvel incarné par Robert Downey Jr - mais un triathlon à vous faire perdre le souffle : 3,8 km de nage, 180 km de vélo et 42,2 km de course à pieds.

Du coup, il n'est guère étonnant que le virus du sport se retrouve aussi chez leur fille, Nina, âgée de 16 ans. L'adolescente, inscrite en filière littéraire dans un lycée du Sud, a pris le pli et aime se dépenser. Une future championne, comme sa mère ? Elle a déjà pris soin de mettre les points sur les "i".

"Enfant, ma fille m'a prévenue qu'elle ne voulait pas devenir athlète de haut niveau. Je ne l'ai jamais oublié..." raconte Nathalie Simon au magazine Gala. D'ailleurs, c'est une filière générale qu'elle a choisi d'intégrer. "Au collège, elle a bien suivi un sport-études section planche à voile, mais elle préfère le plaisir à la compétition."

Voilà qui distingue sans nul doute la jeune Nina de ses parents, accros à l'effort. Un rapport plus distant et peut-être plus équilibré au sport, à l'opposé du "culte de l'endurance" mené par ses géniteurs.

Reste le plaisir de partager des moments sur la plage et dans les vagues pour une mère et sa fille très complices.

À ne pas rater