Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nathalie Kosciusko-Morizet, naturelle et accessible pour les Municipales 2014

Ayant déjà reçu le soutien de Carla Bruni, Nathalie Kosciusko-Morizet continue sa course à la mairie de Paris pour les Municipales 2014. Cette fois, la candidate UMP pose devant l'objectif avec aplomb et naturel pour sa campagne. 

Si n'est encore gagné pour Nathalie Kosciusko-Morizet, elle peut d'ores et déjà se targuer du soutien de charme qu'est celui de Carla Bruni. Poursuivant sa campagne pour les Municipales 2014 pour la mairie de Paris, la candidate UMP pose devant l'objectif d'un professionnel plus naturelle, accessible et déterminée que jamais sur fond d'un Paris flouté très esthétique.

Alors que les sondages l'annonce déjà perdante pour la mairie du 14e arrondissement de Paris et qu'elle est au centre d'une débâcle avec une journaliste du Monde qui s'acharnerait, Nathalie Kosciusko-Morizet continue sa campagne. Celle qui jouait les supportrices de charme pour le PSG a posé face à l'objectif d'un professionnel pour illustrer sa course aux Municipales 2014. Loin des photos où elle posait avec des SDF dans une mise en scène surjouée, qui ont fait scandales, ces quelques clichés immortalisés le 25 février 2015 ont tout pour plaire. Sur fond de décor typiquement parisien, où l'on aperçoit la Tour Eiffel, et flou esthétique au programme, la candidate pose au naturel et le regard plein d'aplomb face à l'objectif. La candidate semble jouer sur l'effet de proximité et d'appartenance à sa ville pour ces élections. Face à sa principale adversaire Anne Hidalgo, NKM souhaite mettre toutes les chances de son côté.

Celle qui trouve sa place sur les front rows de la Fashion Week et qui est décrite comme la représentante des "bobos" de Paris, ne se laisse pas abattre par la critique acerbe. Récemment elle avouait sur la chaîne LCP être victime de l'acharnement d'une journaliste du Monde. "Evidemment, si vous lisez toute la journée les articles de Madame Gurrey dans Le Monde, vous vous dites : 'wahou, quel acharnement. Ce sont des gens qui défendent le système et qui, quelque part, participent'. C'est une journaliste qui est manifestement la 21ème tête de liste de Madame Anne Hidalgo à Paris. Ça va, on a compris, c'est tous les jours qu'on y a droit", avait-elle déclaré. Une attaque qui avait fait réagir vivement le journal : "Nous condamnons l'attaque personnelle de Nathalie Kosciusko-Morizet à l'encontre de notre journaliste, Béatrice Gurrey. La dureté de la campagne ne justifie en aucun cas des dérapages de la part des candidats. Le Monde assure sa couverture, à Paris comme ailleurs, avec ses règles habituelles, en toute indépendance".

Il est clair que jusqu'à la date charnière des élections, la candidate UMP va continuer à se battre !

À ne pas rater