Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Natalie Imbruglia victime de dysmorphophobie : "Ce n'était pas la joie !"

Natalie Imbruglia fait son retour sur la scène musicale avec un album de reprises. Pour la promotion de ce nouvel opus, la chanteuse a donné une interview au Daily Mail où elle confie ses années de passage à vide et sur la dysmorphophobie, une névrose dont elle a souffert durant plusieurs années. Focus sur ses confidences.

Natalie Imbruglia revient en force avec un album, "Male", de reprises de titres initialement interprétés par des artistes masculins. De passage en Angleterre pour faire la promotion de ce come-back musical, l'interprète de "Torn" a donné une interview au Daily Mail où elle n'hésite pas à aborder des problèmes très personnels comme la dysmorphophobie (considérée comme une névrose et qui désigne la peur d'être laid ou d'avoir une anomalie physique) dont elle a été victime durant de nombreuses années.

Natalie Imbruglia se confie sur sa dysmorphophobie

Depuis 2008, Natalie Imbruglia avait quelque peu disparu de la circulation. C'est l'année de son divorce, suivie du début de son passage à vide, la chanteuse était ensuite réapparue un court instant lors du lancement du mouvement "#WakeUpCall". En 2015, l'interprète de "Shiver" fait son grand retour avec un album de reprises. Et des années où sa carrière était au top, elle ne se souvient pas que du meilleur comme elle l'a confié au Daily Mail. "Ce n'était pas la joie", a-t-elle déclaré, "C'était dérou­tant que les gens se concentrent toujours sur mon appa­rence, j'avais l'im­pres­sion d'en être arri­vée là unique­ment grâce à mon physique".

Ajouté à cela, la chanteuse a avoué avoir souffert de dysmorphophobie et avoir concentré toute son attention sur son physique jusqu'à éprouver la peur irrationnelle de posséder un défaut dans l'apparence. Heureusement, aujourd'hui, tout ça est derrière Natalie Imbruglia qui revient plus assurée que jamais. "J'ai 40 ans et j'ai complè­te­ment réussi à dépas­ser cela. Je ne vais pas m'ex­cu­ser d'être jolie ! ", a-t-elle confié. Voilà qui est bien dit !

Quant à ce come-back, la chanteuse évoque une histoire de timing. "C'est le bon moment pour moi. Je ne me sens plus blasée et je suis heureuse. Je suis enthou­siaste à l'idée de ce qui m'at­tend", a-t-elle assuré. A la bonne heure.

Est-ce que la star du début des années 2000 arrivera-t-elle à reconquérir son public ? C'est tout ce qu'on lui souhaite.

À ne pas rater