Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Natacha Polony : Conchita Wurst ''c'est de la soupe''

La victoire de Conchita Wurst fait toujours parler et ne fait pas que des "convaincus". Si certains ont vu en cette victoire, celle d'un pas vers la tolérance des homosexuels, d'autres n'ont pas trouvé que cette victoire était celle de la chanson. C'est notamment le cas de Natacha Polony.

Ce samedi 17 mai 2014, dans l'émission "On n'est pas couché" présentée par Laurent Ruquier sur France 2, Natacha Polony s'est attirée les sifflets du public, et l'incompréhension de Laurent Ruquier.

"Ça fait longtemps que l'Eurovision n'est plus un concours de chanson"

Tout à commencé lors que le présentateur a expliqué que cette victoire "a évidement été un message de tolérance formidable à travers le monde, envers tous les homophobes, mais attention, il ne faut pas faire des généralités non plus. Tous les homosexuels n'ont pas forcement des cheveux longs et une barbe, et tous ceux qui ont les cheveux longs et une barbe ne sont pas forcement homosexuels". Sur ce dernier point, Laurent Ruquier a provoqué l'hilarité générale puisqu'un photomontage d'Aymeric Caron a été créé, et lui donnait l'apparence de Conchita Wurst. Mais lorsque l'animateur, qui quitte à la rentrée prochaine Europe 1, a demandé à Natacha Polony ce qu'elle avait pu penser de la prestation de "la femme à barbe", son avis est sans appel, elle n'a pas du tout aimé : "Euh, sur Conchita Wurst elle-même je ne saurais que dire. La seule chose qu'on peu constater c'est qu'en effet ça fait longtemps que l'Eurovision n'est plus un concours de chanson."

Conchita Wurst "musicalement, c'est de la soupe"

Laurent Ruquier a tenté de prendre la défense de Conchita Wurst en arguant qu'elle chantait "très très bien" mais rien n'y fait. Natacha Polony persiste et signe : "C'est pas le tout de chanter bien, il faut encore que la musique ait un minimum de qualité, hors là, ça fait très très longtemps que c'est terminé et d'ailleurs de toute façon, plus personne ne juge là-dessus."
Laurent Ruquier a essayé de tenir tête à la chroniqueuse en essayant de la persuader que l'interprétation de la chanteuse autrichienne était de qualité, et lui a passé un extrait de sa prestation lors du concours de l'Eurovision 2014. Mais c'était peine perdue. Natacha Polony est têtue. Pour la chroniqueuse qui bientôt faire ses adieux à l'équipe de ONPC, "c'est de la soupe enfin !" s'écrit-elle "Musicalement, c'est de la soupe."

À ne pas rater