Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Naomi Campbell : la Killer Queen sensuelle d'Agent Provocateur

Naomi Campbell est la nouvelle femme Agent Provocateur. Regard de braise et ultra sensuelle dans les dessous de la marque de prestige, le top de 44 ans est la criminelle parfaite de la collection Printemps-Eté 2015. Shootée par la photographe Ellen Von Unwerth, la série nous plonge directement dans les années 60. Focus sur cette campagne qui va faire monter la température.

Après le sex-appeal de Missy Rayder pour réchauffer l'Hiver 2015, c'est le charme érotique et piquant de Naomi Campbell qui fait mouche pour la campagne Printemps-Eté 2015 d'Agent Provocateur. Pour l'occasion, le top se change en tueuse à gage hautement sexy et, forcément, très dénudée. Pour celle qui excelle dans les décolletés de folie et était renversante aux Evening Standard Theatre Awards, son aura ne pouvait mieux coller à cette campagne.

Agent Provocateur s'approprie l'univers du film "The Lost Highway" de David Lynch et du thriller "Body Double" de Brian de Palma pour sa collection Printemps-Eté 2015. Au programme, chambre d'hôtel rétro, long couloir angoissant et garage pas franchement accueillant. Dans le rôle principal, Naomi Campbell qui arbore un carré long et frange coupée impeccablement droite pour nous plonger dans l'univers des années 60. Pour Agent Provocateur, elle devient la femme fatale et criminelle sensuelle. Une "Killer Queen" dont le nombre de victimes remplies des carnets et au sex-appeal affolant. Quant à la touche rétro, elle déteint de toute part, de la couleur pop dont s'habillent les murs au mobilier d'un autre temps qui décore les scènes, tandis que Naomi Campbell, elle, se dévêtit. Si on ajoute à cela des dessous affriolants et terriblement sexy comme sait les concocter Agent Provocateur, la recette s'annonce déjà comme un succès.

Le shooting joue sur les contrastes. Quand le décor se pare de couleurs vives, les dessous sont sombres, tandis que dans l'ambiance étouffante du garage le mannequin revêt des sous-vêtements pop. Pour Ellen Von Unwerth qui se trouve derrière l'objectif, le crime parfait est brûlant, sensuel et dramatique. D'ailleurs, ce sont les romans de pulp fiction des années 60 et l'univers des gangs de filles qui ont inspiré Sarah Shotton pour cette collection. Avec cette ambiance mélangée aux yeux revolvers de Naomi Campbell, le délit n'a jamais semblé aussi séduisant.

À ne pas rater