Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nabilla : Thomas Vergara, son agression, son mariage, il dit tout

Cela fait des mois que Thomas Vergara s'enjoint au silence. Après son entretien exclusif pour l'émission "Sept à huit" sur TF1 en novembre, le fiancé de Nabilla Benattia a choisi de répondre aux questions de Jeremstar. Sans évacuer le moindre sujet, il raconte toute sa vérité. 

C'est l'affaire qui a fait basculer la téléréalité dans le drame. Dans la nuit du 6 au 7 novembre 2014, une violente dispute a éclaté entre Nabilla et son compagnon, Thomas Vergara. Les deux stars de NRJ12 en viennent aux mains. Thomas est évacué à l'hôpital, Nabilla rapidement incarcérée.

Les médias ont fait les choux gras de ce fait divers entre deux jeunes gens qui se disent encore aujourd'hui toujours amoureux. Mais procédure en cours oblige, on n'a guère entendu les deux protagonistes de cette affaire. Tout juste a-t-on pu suivre les attaques du clan Benattia à l'encontre de Thomas, qui a pris la parole quelques semaines après son agression au micro de TF1.

Sept mois plus tard, le jeune homme revient à l'écran. Cette fois, c'est au site Jeremstar qu'il se confie sur ce moment où tout a basculé, sur ses sentiments pour celle qui est toujours sa fiancée, et sur leur avenir.

Thomas, toujours éperdument amoureux

Si les scénarios de cette soirée ont changé à plusieurs reprises, une chose n'a pas bougé : Thomas Vergara est toujours aussi épris de sa belle. "Je l'aime, c'est la femme de ma vie, il faut tourner la page." Prenant toute cette spirale judiciairo-médiatique comme "une leçon de vie", il n'attend qu'une chose : que l'interdiction de rentrer en contact et de voir Nabilla soit levée.

En effet, depuis la sortie de prison de la bimbo, c'est via les réseaux sociaux qu'ils communiquent indirectement. "De temps en temps, on poste une petite photo pour montrer qu'on pense l'un à l'autre." Son rêve ? La retrouver... et l'épouser. "J'ai envie de me marier avec elle."

Seul contre la France entière

Thomas Vergara revient aussi sur le lynchage médiatique dont il dit avoir souffert. Il y a d'abord eu les appels téléphoniques à l'hôpital, qui l'ont obligé à s'enregistrer sous une fausse identité. Les médias et de prétendus proches, ensuite, qui l'ont accusé d'être un homme violent.

"Tout le monde a des dossiers, mais personne nous a fréquentés." Fusionnel, le couple vivait jusque-là l'un sur l'autre, 24 heures sur 24. "Personne nous fréquente, on est dans une bulle, on est trop particuliers (...). Nabilla a des connaissances mais pas d'amis."

Enfin, il a aussi vu le clan Benattia se liguer contre lui. Taclé par la mère et la grand-mère de Nabilla, Thomas a aussi vu son beau-frère, Tarek, lui tourner le dos. "Ils m'ont fait du mal", avoue-t-il, ajoutant que la médiatisation a rendu le frère de sa fiancée "méchant".

Aujourd'hui, Thomas Vergara dit vouloir tourner la page, après s'être "fait assassiner par les médias". Et s'il garde encore de la colère envers certains, notamment la chaîne qui les a fait connaître ("Nabilla a fait sortir la tête de l'eau à NRJ12") ou Nicolas Toudert, chroniqueur d'une "émission de merde" ("Le Mag"), il a avant tout décidé d'arrêter la téléréalité. "Les Anges, c'est fini. Je vais pas me retrouver dans une maison à 20 candidats à me disputer pour un bouchon mal fermé."

À ne pas rater