Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nabilla : sortie de prison... et diplômée !

Après une année 2014 très riche en rebondissements pour Nabilla Benattia, la starlette aurait-elle décidé de s'assagir? Alors qu'elle était incarcérée à la prison pour femmes de Versailles pour agression présumée sur son petit ami Thomas Vergara, elle y aurait obtenu un diplôme au mois de décembre, le "Certificat de Formation Générale", l'équivalent du brevet des collèges.

Nabilla : un diplôme ... en prison

On s'attendait à tout, sauf à ça ! S'il y a bien une chose que Nabilla Benattia sait faire, c'est surprendre... Après son détour par la case prison pendant plus d'un mois - et alors qu'elle attend son procès à la fin de l'année - il se murmure que pendant sa détention, la bimbo aurait décroché un diplôme au mois de décembre !

Bon certes, ce n'est que le "certificat de formation générale", qui, comme l'indique le site du Ministère de l'Education Nationale, "valide des acquis dans des domaines de connaissances générales, notamment pour les élèves des enseignements généraux et professionnels adaptés et de troisième d'insertion". Autrement dit, une sorte d'équivalent du brevet des collèges, soit un diplôme qu'on obtient en moyenne à l'âge de treize ans (contre 22 ans pour la bimbo, qui fêtera ses 23 ans le 5 février). Mais pour celle qui n'avait jamais eu de diplôme, c'est quand même une étape importante qu'il ne faut pas sous-estimer.

Un avenir incertain

Un diplôme pour l'ex-participante aux "Anges de la téléréalité" certes, mais pour faire quoi après ? Elle qui ne semble vivre que pour sa passion pour celui qu'elle dit toujours aimer, Thomas Vergara, pourrait-elle réellement envisager une vie plus "classique" ? Rien n'est moins sûr. Mais au pire, elle sait qu'elle pourra toujours se reconvertir en soubrette de Jacques Chirac.

Nabilla, qui déclarait il y a trois ans sur le plateau du "Grand direct des Médias" de Jean-Marc Morandini sur Europe 1 qu'elle "séchait les cours" et regrettait d'avoir "arrêté l'école trop tôt" , réussira-t-elle à, comme elle disait le souhaiter à "aider les jeunes" pour qu'ils aillent "à l'école et [brillent] par leur travail" ? En obtenant ce diplôme, elle montre elle-même la voie, c'est déjà un bon début.

À ne pas rater