Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nabilla : ''Si j'étais restée avec mon père, je serais couscoussière''

Invitée sur le plateau de "Salut les terriens !" samedi soir, Nabilla est revenue sur ses rapports compliqués avec son père. Et évoque la carrière de mère au foyer qu'elle aurait sûrement dû adopter si elle était restée auprès de lui.

Nabilla Benattia est une grande habituée de la petite phrase, et son "Allo, non mais allo" a fait d'elle une star, à la surprise générale. Lorsqu'elle parle dans les médias, c'est souvent pour évoquer son couple avec Thomas, ou pour jouer les conseillières du chef de l'Etat (le buzz et le Gayetgate, c'est grâce à elle, à l'écouter). Mais s'il y a bien un sujet qu'elle aborde le plus sérieusement du monde, c'est celui de son père.

"J'avais le cul entre trois chaises"

Grand absent de son show, "Allo Nabilla" sur NRJ 12, il n'est que rarement évoqué par la jeune femme. Et pour cause, ils ne se voient plus ou presque. Enfant, Nabilla a grandi dans une famille où les croyances religieuses divergeaient : un père musulman, une mère catholique et une grand-mère juive. Comme le dit si joliment la "fille aux gros seins" sur le plateau de "Salut les terriens ! Summer 2014", "j'avais le cul entre trois chaises".

A la maison, pas question de jouer les lolitas, Nabilla a grandi auprès d'un père strict. "Pas de porc dans le frigo, pas de maquillage, pas de coiffage...", énonce-t-elle face à Thierry Ardisson. Alors, quand ses parents ont décidé de divorcer, c'est aux côtés de sa mère qu'elle a choisi de rester. Une décision qui a sans aucun doute changé sa vie.

Car la jeune fiancée en est certaine, son existence aurait été toute autre si elle avait décidé de suivre son père. "Je serais la couscoussière, avec trois maris, douze enfants..." Un quotidien bien différent que celui fait de bling bling et des défilés de mode qui est le sien aujourd'hui.

Thomas, l'homme de sa vie

Ses amours, c'est à l'écran qu'elle les vit, avec Thomas, son généreux fiancé. Rencontré grâce aux "Anges de la téléréalité", il partage sa vie depuis deux ans, et pour longtemps encore, elle l'espère. Quand Thierry Ardisson lui demande si c'est du sérieux, elle réplique, sans aucun doute. "C'est l'homme de ma vie". Pour le savoir, il suffira de suivre son émission, dont la saison 2 est diffusée tout l'été sur NRJ 12.

À ne pas rater