Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nabilla : confondue avec Zahia dans TPMP, elle part bouder !

Les débuts dans "Touche pas à mon poste" sont décidément corsés pour Nabilla. Bizutée à chaque émission, c'est cette fois Jean-Michel Maire qui a été à l'origine de l'ultime affront : la confondre avec Zahia Dehar.

Qu'on se le tienne pour dit, Nabilla Benattia n'aime pas être confondue avec n'importe qui. Hier soir dans "Touche pas à mon poste", la nouvelle chroniqueuse de l'émission n'a pas manqué de réagir suite à l'affront commis par Jean-Michel Maire. Ce dernier a en effet eu le malheur de la confondre avec... Zahia.

Si les deux se sont fait connaître grâce à leur physique (plus ou moins contrefait), pour Nabilla, la ressemblance s'arrête là. Or, dans sa séquence des "questions en 4/3" jeudi soir, Jean-Luc Lemoine a déterré un moment assez gênant de l'émission.

Dans l'extrait, on retrouve Jean-Michel Maire en plateau. En off, il dresse la liste des chroniqueurs qui seront présents jeudi sur le prime de "Touche pas à mon public" aidé de Valérie Bénaïm. Mais au milieu d'Enora (Malagré) et de Christophe (Carrière), un nom sonne faux : "Il va peut-être mettre Zahia, un truc comme ça."

Valérie Bénaïm fronce les sourcils, avant de lancer : "Zahia, c'est pas Zahia, c'est Nabilla !". Panique au sommet, le plateau résonne déjà de hués. Cyril Hanouna lui, fidèle à lui-même, s'éclaffe à gorge déployée.

"Je suis pas vexée, ça m'énerve"

Seule à demeurer silencieuse et à faire la tête, Nabilla, qui n'a pas l'air de goûter à la plaisanterie. "Franchement, ce n'est pas drôle. Ça m'énerve, j'aime pas !" Telle une enfant boudeuse, la bimbo brune se vexe d'être confondue avec l'ex-escort girl. Pourtant, niveau parcours, on ne peut pas dire qu'il y en ait une pour rattraper l'autre.

Mais tout ça, Nabilla s'en fiche, la voilà congédiée par le maître des lieux dans le public qui la gronde comme une enfant. "Vous sortez Nabilla, ça va, oh hé. Vous ne connaissiez même pas son prénom vous, Nabilla. Le pauvre, il a été vexé." L'effrontée qui n'est plus à un bizutage près répond : "Ouais mais moi, je l'ai pas comparé à je sais pas qui. Je suis pas vexée, ça m'énerve."

Finalement, c'est Cyril Hanouna qui a le mot de la fin : "Si vous commencez à être vexée dans cette émission, vous n'allez pas faire long feu." Puisse-t-il dire vrai...

À ne pas rater