Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Mustang : un film résolument féministe pour les Oscars

"Mustang", le film qui représentera la France aux Oscars, sort en DVD et Blu-ray ce 21 octobre. L'occasion d'apprécier un projet ambitieux, riche en émotion et en conscience politique et sociale traitant d'un sujet de plus en plus important : la place des femmes dans le monde.

"Mustang" vient d'être récemment désigné comme le film qui représentera la France lors de la cérémonie des Oscars. Long métrage tourné en turc, il est réalisé par Deniz Gamze Ergüven qui a appris le cinéma en France et il est produit par une société française. Pour autant son sujet est universel : il s'agit de dénoncer l'oppression que subissent les femmes encore aujourd'hui, en Turquie certes, mais plus largement dans le reste du monde.

Le début du long métrage a tout de la carte postale. Ce sont les vacances, l'école vient à peine de prendre fin. Sur le chemin qui les ramènent à la maison, des élèves, garçons et filles rigolent, chahutent. Il fait beau, il fait chaud, la mer et belle, la tentation est trop forte. Tout le monde plonge (tout habillé), joue, s'amuse, profite. Un moment qui compte dans un été, dans une jeunesse. A peine le temps de rentrer chez elles, les filles, dénoncées par une voisine, se font corrigées par leur grand-mère qui les élève. Dès lors, tout bascule. Leur éducation sera désormais régit par des principes moraux rétrogrades. Même si la grand-mère tente de faire preuve d'une certaine ouverture d'esprit, elle subit une pression sociale et familiale extrêmement forte. L'engrenage est tellement fou qu'on les oblige à un certificat de virginité...

Ces jeunes filles sont décomplexées et refusent le carcan dans lequel on veut les faire entre de force. Ce qu'elles veulent, c'est leur liberté, la plus petite étant d'ailleurs la plus virulente. Mais, les traditions séculaires sont trop fortes. On leur retire peu à peu toute liberté : plus de téléphones, d'ordinateurs, de maquillage... Tout ce qui peut les "pervertir" leur est interdit et leur éducation se fait désormais dans une maison-prison où elles apprennent à devenir de bonnes épouses en s'attelant à la cuisine, la couture, le ménage etc. Trop éprises de liberté, elles font le mur : elles veulent vivre ! Et comme elles l'entendent, pas comme on le décide pour elles. Mais la réaction, des hommes notamment, peut être terrible, notamment celle d'un des oncles tyranniques arc-boutés sur des idées d'un autre siècle. De fait, la liberté qu'elles appellent de leurs voeux n'est pas compatible avec une société figée, archaïque et dominées par les hommes qui arrangent les mariages comme ils feraient des affaires. Le poids de la tradition est trop fort pour ces jeunes filles qui cherchent pourtant à s'en émanciper à tout prix. Alors chacune aura son destin, entre celles qui refusent la fatalité envers et contre tout et celles qui se plient à la vie que l'on choisit pour elles.

"Mustang" est un beau film, émouvant, violent et révoltant parce qu'on ne peut accepter ce qu'on y voit. C'est un long métrage qui raconte de belles histoires de femmes, à la fois drôles et tragiques, qui doivent se battre pour tout, leur vie, leurs envies, leur désirs dans un pays qui nie totalement leur existence. Mais, "Mustang" a une ambition plus large et si l'histoire se passe en Turquie, c'est bien la place de la femme dans le monde qu'on y évoque, un sujet éminemment universel.

À ne pas rater