Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Mort d'André Courrèges, figure emblèmatique de la mode sixties

Le couturier français, André Courrèges, s'est éteint ce vendredi 8 janvier. Ce féru d'architecture, père de la mini-jupe, a marqué les années 60 de ses lignes futuristes et épurées. Rétrospective.

"Le grand couturier français, connu pour avoir révolutionné l'univers de la haute couture dans les années 1960, s'est éteint hier soir, après un long combat de plus de trente ans contre la maladie de Parkinson", a déclaré la marque dans un communiqué.
C'est en 1961 qu'André Courrèges fonde la maison éponyme avec son ancienne assistante et épouse, Coqueline Barrière. Encore fortement influencé par le style de son mentor, Cristobal Balenciaga (chez qui il a fait ses armes pendant dix ans) le jeune créateur attend 1965 pour révolutionner les codes de l'époque et revendiquer un style nouveau, moderne, visionnaire. Il imprègne ses collections de ses passions : l'architecture, le sport et la science fiction. Il dira "À l'instar de Le Corbusier, qui a fait entrer la lumière dans les maisons qu'il concevait, j'ai voulu faire entrer la lumière dans les vêtements. ".

Les pièces phares de Courrèges


C'est aussi l'année où le couturier met les Françaises à l'heure de la mini-jupe jusque là popularisée outre-Manche par Mary Quant et fait de la couleur blanche sa marque de fabrique. Bottes plates, mini-jupe trapèze, blouson en vinyle ou lunettes à fente résonnent dans la conscience générale comme autant de codes incontournables de l'époque, et pour cause, il habillera toutes les icônes féminines de cette période, de Jackie Kennedy à Brigitte Bardot en passant par Françoise Hardy et Audrey Hepburn.
Depuis le dernier défilé Haute Couture en 2002, André Courrèges s'était retiré pour consacrer sa créativité visionnaire à d'autres projets notamment les véhicules non polluants avec la filiale Courrèges Energie.
La mode Courrèges a néanmoins fait parler d'elle récemment avec l'entrée remarquée à la direction artistique du duo "Coperni", formé par Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant. Les directeurs artistiques installent définitivement les classiques de la maison au rang d'intemporels tout en insufflant un vent nouveau sur les collections.

C.P.

À ne pas rater
À découvrir