Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Monki prône l'amour de soi et la sororité dans sa campagne "#nofilter"

.

La marque Monki est la meilleure pour les campagnes éminemment positives apportant un message fort. La griffe suédoise le prouve une nouvelle fois en dévoilant sa campagne "#nofilter" qui mise sur deux grands axes capitaux : l'amour de soi et la sororité. Une nouvelle fois, la marque met la barre haut et pour le mieux. Décryptage. 

Pour dévoiler sa collection lingerie printemps-été 2019, Monki relance sa campagne "#nofilter" qui entend prôner l'amour de soi. A travers des clichés pris à l'argentique, la marque dévoile ses égéries, Bell, Zuleika, Leonie et Vanessa, des jeunes femmes comme vous et moi. Des photos brutes tout autant que poétiques qui donnent envie de s'aimer en lingerie.

De l'importance des égéries "normales"

Quoi de mieux pour encourager les femmes du monde entier à s'aimer telles qu'elles sont que de laisser la parole à des femmes comme elles. Ça, Monki l'a très bien compris. On en avait eu la preuve lors de sa campagne "All the feels" qui traitait de l'impact des réseaux sociaux sur la santé mentale des jeunes. Une nouvelle fois, la marque suédoise souhaite faire passer un message très positif. Pour "#nofilter", ce sont quatre jeunes femmes qui posent face à l'objectif, affichant différentes silhouettes, différentes couleurs de peau.

Ce n'est pas par hasard, d'ailleurs, puisque la marque suédoise dévoile une collection lingerie aux couleurs neutres façon seconde peau. Le corps devient alors une toile blanche qui raconte sa propre histoire. Une campagne dont le message est : "Tu es une oeuvre d'art !". Un bel encouragement à s'aimer.

Un slogan qui se traduit par des photos infiniment poétiques et vraies pour présenter une collection de lingerie sans chichi. Loin de virer à l'érotisation des corps, ces derniers sont sublimés par leur grâce naturelle, dans tout ce que celle-ci peut avoir d'imparfait. Car c'est bien là où se loge la beauté.

Monki montre sa supériorité en permettant à ses égéries d'incarner véritablement sa campagne. La marque leur donne la parole sur le sujet de l'amour de soi. L'une des égéries, Bell, déclare : "L'amour de soi, pour moi, c'est synonyme de bien-être. C'est la capacité à se sentir à l'aise quel que soit l'endroit, le moment ou la situation. De comprendre qu'on est bien plus que l'enveloppe dans laquelle on est né, ça m'aide toujours beaucoup. J'aime de manière inconditionnelle la matière qui me constitue – c'est ça, l'amour".

.

Pour Zuleika, aux épais cheveux roux et à la peau d'albâtre, l'amour de soi "c'est savoir que je suis largement assez bien comme je suis ; que je suis belle et forte selon mes propres normes. Que je suis fière de moi jour après jour. C'est ne pas tenir compte des limites et des étiquettes qu'on m'a imposées. C'est me définir moi-même et être contente du résultat, quel qu'il soit".

.

Leonie, dont le corps est parcouru de taches blanches dû à un vitiligo, envisage l'amour de soi comme un cheminement permanent fait d'ornières. "C'est se rendre compte qu'on ne sera pas toujours une boule d'amour et de joie. C'est réaliser qu'en tant qu'être humain, on aura des jours sans, des jours où on sera focalisé sur ses défauts. L'amour de soi, c'est l'acceptation : c'est accepter ce que les normes sociales appelleraient tes 'défauts', et les assumer pleinement. C'est s'octroyer le temps de respirer et de grandir en tant que personne", explique-t-elle.

Et il est clairement important de rappeler que l'amour de soi n'est pas forcément chose facile et ne doit pas être envisagé comme une contre-injonction à être toujours bien dans sa peau. Surtout quand on a conscience de tous les diktats intégrés par les femmes et tout ce que cela nécessite comme travail de s'en défaire.

.

Enfin, Vanessa conseille, en matière d'amour de soi, "d'aimer l'enveloppe dans laquelle je me trouve en m'acceptant moi-même, et de ne pas changer ce que je suis pour faire plaisir aux autres. Mais aussi d'arrêter de me comparer autant aux autres, et de ne pas m'inquiéter de ce qu'ils pourraient penser de moi".

.

Bell, Zuleika, Leonie et Vanessa sont complémentaires, comme toutes les femmes dans le monde et sont liées par ce lien unique et puissant qui unie chaque femme - du moins celles qui le veulent - qu'est la sororité. Ce lien de bienveillance et d'amour qui est loin d'être favorisé par la société. On s'aperçoit ainsi que de nombreux procédés sociétaux sont mis en place pour diviser les femmes, les forçant à la comparaison et à la dépréciation au lieu de leur permettre de se rassembler.

Il n'y a pas de doute, Monki ne pouvait propager meilleurs messages ni choisir meilleures figures pour représenter sa campagne. Conclusion : on est conquises.

La collection est à retrouver sur l'e-shop de Monki.

À ne pas rater