Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Monica Bellucci raconte sa grossesse : "J'ai adoré allaiter"

Dans une interview exclusive pour le magazine Elle, Monica Bellucci s'est confiée sur sa grossesse, ses deux filles Deva et Léonie et ses futurs projets au cinéma.

En couverture du Elle cette semaine, Monica Bellucci, comme beaucoup de mamans stars avant elle se confie longuement sur sa vie de mère et revient sur sa carrière cinématographique. Sans langue de bois ni tabou.

Monica Bellucci, actrice italienne et déesse française

Apaisée et sereine, Monica Bellucci a accordé une interview au magazine Elle cette semaine pour faire la promotion de ses prochains films : "Les Merveilles", d'Alice Rohrwacher, sélectionné pour le prochain Festival de Cannes et dont la sortie française est prévue le 11 février, mais aussi "Ville-Marie" du Canadien Guy Edoin. Des films intimistes de réalisateurs peu connus en France, bien loin des blockbusters auxquels elle a participé dans le passé, notamment "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" d'Alain Chabat. Elle qui dit avoir toujours cherché la différence, où qu'elle se trouve : "Mon parcours me ressemble et l'âge me donne une force nouvelle. Que les films soient réussis ou pas, ils proviennent de mes décisions."

En plein tournage du prochain James Bond aux côtés de Daniel Craig, elle affirme être fière d'être la première femme de cinquante ans à incarner une James Bond Girl à l'écran : "C'est le signe que le regard sur les femmes a changé". Elle insiste aussi sur le fait de n'avoir jamais fait de chirurgie esthétique pour essayer de rester jeune : "A quoi cela me servirait de gommer mes rides, si cela m'empêche de me reconnaître ?". Et si son premier rôle au cinéma était un rôle muet (dans le "Dracula" de Coppola), et qu'elle peut se vanter aujourd'hui de rester à la tête des femmes les plus sexy selon les magazines masculins, l'égérie de Dolce & Gabbana dit ne pas oublier la petite fille "excessivement timide et renfermée" qu'elle a été dans son enfance.

Mère, son plus beau rôle

Le sex-symbol italien se confie ensuite sur l'expérience qui a changé sa vie: sa grossesse et l'allaitement de ses deux filles, Deva et Léonie. "L'égalité est un leurre (..). Le corps des femmes et sa logique propre sont niés. On doit se conformer au modèle masculin. Par exemple, j'ai adoré allaiter. Mais si j'avais eu un emploi du temps de bureau ou de caissière, est-ce que j'aurais pu continuer dans de bonnes conditions ? En France, ce n'est ni le bébé ni la mère qui choisit, mais la juridiction du travail".

Déva et Léonie parlent déjà cinq langues (français, italien, espagnol, portugais et anglais) fruit des multiples voyages de leurs parents : "Quand j'ai divorcé (NDLR : de Vincent Cassel) , j'ai pensé qu'il fallait que je leur donne une stabilité. J'ai eu besoin d'un peu de sécurité. J'adore Rio, où vit leur père, mais ma vie est en Europe. Mon identité est européenne". A 50 ans, si Monica Bellucci est toujours aussi belle, c'est aussi une femme apaisée et sûr d'elle. Un exemple, sans aucun doute.

À ne pas rater