Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Monica Bellucci et Vincent Cassel : la Belle et la Bête, c'étaient eux !

En pleine promo pour son nouveau film, Vincent Cassel enchaîne les interviews. Des entretiens lors desquels il évoque sa carrière, son rapport à la beauté ou au couple, et où il nous fait des confidences. Ainsi, Monica Bellucci et lui s'étaient vu affubler un surnom : "la Belle et la Bête" !

D'ordinaire discret et reservé, Vincent Cassel est aujourd'hui en pleine lumière, et pour cause, il assure la promo de "La Belle et la Bête", aujourd'hui en salles. Une adaptation du fameux conte pour lequel il s'est transformé (il ne s'est d'ailleurs pas gêné pour confier les petits secrets de cette métamorphose) et où il donne la réplique à la jolie Léa Seydoux.

Cette tournée des médias a un avantage : donner la parole à un acteur attaché à sa vie privée, qui a pris pour habitude de se tenir loin des caméras. Dernier coup d'éclat, sa rupture avec Monica Bellucci, l'année dernière, l'une des plus marquantes de 2013. Pourtant, il continue de l'appeler "mon épouse" en interview, et s'est prêté à une petite confidence.

Lorsque le journaliste du Parisien l'interroge sur sa participation au film, et sur le fait de se glisser dans la peau de la Bête, Vincent Cassel répond, ironique. "Penser à moi pour faire un prince déchu, après les rôles que j'ai joué, ça m'apparaît plutôt comme une bonne idée, ça ne fait pas tâche". Il ajoute : "Quand nous étions ensemble, on nous appelait comme ça : la Belle et la Bête".

Une remarque faite avec le sourire, qui fait écho à ses récents dires sur son physique. "Je ne suis pas beau" a-t-il déclaré, évoquant le charme certain et désirable de son ex-compagne. Vincent Cassel, un faux modeste ? A voir ses pommettes saillantes, ses traits découpés à la serpe, l'homme n'est certes pas beau au sens esthétique du terme. Mais il fait partie de ces faux moches dont le charme et le charisme en séduisent plus d'une.

Franc et direct, le comédien l'est aussi lorsqu'il parle de la télévision, qu'il préfère éviter quand la promo ne lui impose pas de faire le tour des plateaux. "La télé rend con", lâche-t-il, laconique. Sa franchise, elle, n'a pas changée.

À ne pas rater