Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Monica Bellucci et Léa Seydoux : deux scènes hot de James Bond coupées en Inde

Deux scènes de baiser ont été coupé en Inde, entre Daniel Craig et ses James Bond girls, Léa Seydoux et Monica Bellucci.
3 photos
Lancer le diaporama

En Inde, on ne plaisante pas avec la décence. Deux scènes de baiser entre James Bond et ses deux James Bond girls, Monica Bellucci et Léa Seydoux, ont irrité la commission de certification des films qui a décidé de les réduire. 

Les élans romantiques de notre James Bond, joué par le sexy Daniel Craig, seraient-ils trop indécents pour l'Inde ? Apparemment oui puisque la commission de certification des films (Central Board of Film Certification, CBFC en VO) a décidé de couper deux longues scènes de baiser entre l'agent secret et Monica Bellucci et Léa Seydoux, dans le dernier James Bond. La raison ? Elles seraient inadaptées au public Indien, comprendre : trop "hot".

"Une véritable insulte à la liberté artistique d'un cinéaste"

Des baisers oui, mais chastes. Et pas trop longs. Les scènes où l'agent secret britannique embrasse langoureusement Monica Bellucci et Léa Seydoux ont été coupées au montage pour une diffusion en Inde. La commission de certification des films a estimé que ces scènes étaient inappropriées pour les moins de 12 ans. Le président de l'institution de contrôle indienne, Pahlaj Nihalani, a expliqué que : "Nous avons seulement réduit deux scènes de baisers. Il s'agit pour nous de nous conformer à la loi de protection des mineurs dans le pays. Le film est autorisé pour tous les publics ce qui signifie que les moins de 12 ans peuvent aller le voir avec leurs parents. Je précise que nous avons enlevé aussi deux jurons." (Source : LeFigaro.fr) Une décision qui peut surprendre mais qui scandalise Ashoke Pandit, un membre du CBFC : "'Spectre' est un film applaudi partout dans le monde, mais Pahlaj Nihalani s'entête à le ternir en lui appliquant ses propres valeurs. C'est une véritable insulte à la liberté artistique d'un cinéaste." (Source : Variety.com).

Quoiqu'il en soit et depuis sa sortie dans les salles, "007 Spectre" bat des records : il a déjà totalisé plus de deux millions d'entrées en France et engranger près de 130 millions de dollars. (Source : Allociné).

Bande annonce de "007 Spectre" avec Daniel Craig, Léa Seydoux et Monica Bellucci.
À ne pas rater