Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Mode et beauté : 5 news business à retenir

.

Révolution des genres, blockbusters vestimentaires, grands détournements : l'actualité mode et beauté de la semaine en 5 points. 

Natalie Portman x Dior

L'icone ultime de la marque dont on peut actuellement admirer l'exposition parisienne revient sur les écrans pour une réinterprétation ultra libre de Miss Dior , son parfum fétiche. Du rose, du glam, du girly mais aussi de la gueule et de l'attitude : aux croisements de la déclaration d'intention et d'un New Look hollywoodien, Natalie Portman exulte, se fâche ou saute d'un pont avec comme bande sonore "Chandelier", le hit pop de Sia. Le film, qui sera dévoilé à la télévision dès le 3 septembre au soir (le 4 sur les réseaux sociaux), a été réalisé par le clippeur français Emmanuel Cossu. Un manifeste très affirmé au terme duquel Natalie, les yeux plantés dans la caméra, demande "And you, what would you do for love ?" ['"Et vous, que feriez-vous par amour?"]. Une question cruciale relayée par la première campagne virale de la marque, baptisée #diorlovechain, à laquelle participent toutes ses figures totémiques, de Robert Pattinson à Charlize Theron, ainsi que d'éminentes personnalités parmi lesquelles Carine Roitfeld ou la sublime Tina Kunakey. Diffusé depuis le 27 août sur le compte Instagram de Dior, le dispositif se veut aussi caritatif : chaque réponse vidéo postée à cette demande adressée à tous générera le versement d'un dollar à l'association canadienne WE Charity, qui lutte contre la pauvreté.

.

Justin Bieber remet le couvert avec H&M

Il a mis, en juillet, un terme prématuré à son Purpose World Tour mais s'apprête à reprendre d'assaut les rayons d'H&M. Entre Justin Bieber et le géant textile suédois, c'est une affaire qui roule : après une première collection capsule en décembre dernier, puis une deuxième salve en mai de cette année, l'enseigne mettra en vente dès le 7 septembre une nouvelle gamme dédiée au chanteur canadien. Des tshirts, des hoodies, des pantalons de survêtement mais aussi des bombers graphiques déclinés en jaune, rouge, gris et noir. Un vestiaire volontairement limité à sa substantifique moelle, mais qui ne manquera pas de séduire les fans.

Marc Jacobs, un temps d'avance

Marcs Jacobs crée la surprise avec sa nouvelle montre connectée, annoncée pour l'automne : un territoire jusqu'ici très peu exploré par la sphère fashion et dont le créateur US s'empare avec sa smartwatch hybride. Un produit sporty au bracelet gomme, décliné en quatre modèles synchronisables à son smartphone, avec lequel on pourra prendre des photos, calculer les distances parcourues à pied, écouter de la musique ou recevoir des messages. Vendu sur le site web de la marque et des points de vente sélectionnés, il sera disponible pour le prix annoncé de 175$.

.

Nars s'expose

La marque cosmétique du Français François Nars s'associe au média online Refinery 29 pour une campagne inédite outre-Manche, avec une exposition consacrée à son dernier produit phare, le Powermatte Lip Pigment. Déjà incarné par la top Bella Hadid dans une campagne de pub dévoilée fin juin, le rouge à lèvres en question devient ici source d'inspiration et matière première pour une poignée d'artistes, toutes féminines, qui le mettent en scène et lui tirent le portrait. Des photos, des installations in situ ou interactives pour célébrer ce futur hit cosmétique et en assurer la promotion. Ou comment conjuguer viralité, interaction real life et marketing à une époque où, explique Kirsty Hathway, la directrice exécutive du brand content européen de Refinery, "78% des Millenials privilégient l'expérience vécue".

Les nouvelles figures féminines de Zara

Vers une redéfinition de la femme ? Pour sa collection Timeless, disponible depuis la toute fin août, la firme espagnole se choisit de nouvelles égéries. Malgosia Bella, Kristina de Konick, Yasmine Warsame : trois mannequins âgés de 40 ans et plus pour une gamme qui se veut, comme son nom l'indique, adressée aux femmes de toutes les générations. Un vestiaire néoclassique, masculin / féminin, aux volumes repensés, mais surtout un virage à 180 degrés dans la mode à une époque où elle est encore trop souvent taxée de jeunisme. Consciente qu'une partie de sa clientèle est aussi constituée par une population plus mûre, l'enseigne ibérique n'hésite pas à jouer la carte de la proximité générationnelle dans cette nouvelle campagne média déclinée sur ses réseaux sociaux. Au fil de mini interviews filmées, la top Malgosia (déjà repérée dans les campagnes Zadig & Voltaire 2015 / 2016 où elle incarnait une femme fière de son âge et libre) n'hésite pas à déclarer "Je me préfère de loin à celle que j'étais il y a dix ou vingt ans". A l'heure où les influenceuses de 50 ans et plus commencent à se faire remarquer sur la toile, on ne peut que saluer cette nouvelle initiative décloisonnante. Après l'ovation du gender fluid en 2016, l'ère de l'age friendly a-t-elle enfin sonné ?

Par Claire Stevens.

À ne pas rater